Techno

Telus s’adapte au Code du CRTC

Telus s’adapte au Code du CRTC
Photo: Maxime Johnson

Après avoir fait passer ses contrats de trois à deux ans cet été, Telus a annoncé aujourd’hui que les autres éléments du Code sur les services sans fil dévoilé par le CRTC cet été seraient mis en places d’ici la fin du mois, incluant, le blocage automatique des données excédentaires pour éviter les factures faramineuses.

Cette dernière nouveauté, qui bloquera automatiquement la consommation des utilisateurs après 50$ de frais excédentaires (ou 100$ en itinérance) est la principale nouveauté du code, après le raccourcissement de la durée des contrats.

D’autres éléments du code sont aussi respectés par Telus, mais ceux-ci l’étaient déjà dans certains cas.

Il est par exemple désormais possible de débloquer tout téléphone acheté plein prix pour 35$, ou tout téléphone acheté sous contrat depuis au moins 90 jours, pour le même montant.

Telus a aussi revu le langage de ses ententes de services et de ses forfaits, et l’opérateur permet le retour d’appareils sans frais d’annulation avant une période de 15 jours.

L’opérateur a finalement aussi prolongé de 7 jours le délai pour réapprovisionner les comptes prépayés avant que le solde n’expire. Comme je l’ai déjà expliqué ici, j’aurais toutefois préféré dans ce cas-ci que le CRTC soit un peu plus audacieux sur ce point, en forçant par exemple les opérateurs à conserver l’argent dans les comptes pour au moins un an, ce qui serait, à mon avis, la moindre des choses.

Rappelons que le nouveau Code sur les services sans fil du CRTC entrera en vigueur le 2 décembre prochain, date à laquelle tous les opérateurs canadiens devront y souscrire.