Vie numérique
15:11 16 juillet 2015 | mise à jour le: 16 juillet 2015 à 15:48

Fairphone 2: le téléphone éthique offert en prévente

Fairphone 2: le téléphone éthique offert en prévente

L’entreprise néerlandaise Fairphone accepte aujourd’hui les commandes anticipées de son nouveau téléphone intelligent, le Fairphone 2. L’appareil se veut un téléphone éthique, sans minéraux de conflit, assemblé dans de bonnes conditions et offrant un design conçu pour être réparé facilement.

Même si certains produits sont mieux que d’autres, l’industrie techno n’est pas exactement des plus vertes et des plus éthiques. Les gadgets que l’on retrouve dans les boutiques intègrent souvent des minéraux extraits en zones de conflit, et contribuent ainsi à perpétuer la violence dans certains pays défavorisés.

Les appareils sont aussi rapidement désuets, ou tellement chers à être réparés qu’il est souvent plus abordable les remplacer, et les conditions d’emploi de ceux qui assemblent les gadgets s’apparentent bien souvent à de l’esclavage moderne. L’impact environnemental des téléphones est aussi important.

Ce sont à ces quatre problèmes que s’attaque principalement Fairphone avec son nouveau Fairphone 2.

Un téléphone modulable
fairphone

La caractéristique la plus intéressante du Fairphone est probablement son design modulable, conçu pour être réparé facilement par l’utilisateur.

Sur le site de l’entreprise, il est par exemple possible d’acheter les différentes pièces du Fairphone 1 pour quelques euros seulement. L’entreprise affirme qu’il sera aussi bientôt possible de changer ses composantes, pour ajouter de la mémoire vive à son téléphone, par exemple. Dans le cas du Fairphone 2, le site iFixit devrait aussi fournir un guide de réparation expliquant clairement comment s’y prendre pour remplacer les composantes défectueuses de son appareil.

Voilà qui devrait grandement prolonger la durée de vie du téléphone, et qui place l’entreprise dans une position plutôt unique sur le marché.

Notons que si ses autres efforts de Fairphone sont louables, ceux-ci sont un peu moins exceptionnels. Plusieurs autres compagnies s’efforcent en effet de trouver des matériaux qui n’ont pas été extraits en zones de conflit, comme Apple par exemple, et le manufacturier trouvé par Fairphone pour produire son appareil, même s’il semble au-dessus de la moyenne, ne réinvente pas le genre non plus.

Chacun de ces efforts est toutefois certainement apprécié.

Des caractéristiques correctes, mais un prix élevé
Fairphone2-batterypack

Le Fairphone 2 dévoilé aujourd’hui offre des caractéristiques très correctes, qui ressemblent à celles d’un téléphone haut de gamme de l’année dernière.

On y retrouve par exemple un grand écran tactile de 5 pouces, un processeur Qualcomm Snapdragon 801, 2 Go de mémoire vive, deux fentes pour cartes SIM et un capteur de 8 mégapixels. Notons malheureusement que celui-ci est surtout compatible avec des bandes cellulaires européennes, et qu’au Canada, il ne devrait fonctionner qu’à certains endroits sur le réseau de Rogers.

Celui-ci est vendu 529 € sur le site web de l’entreprise, un prix quand même cher considérant ses caractéristiques. Un prix plus cher que la moyenne était toutefois à prévoir, et il s’agit d’un compromis tout de même acceptable considérant les autres avantages du téléphone. Notons que l’entreprise devrait publier prochainement le détail du calcul derrière le prix de vente de l’appareil, une information qui sera certainement intéressante à analyser.

Fairphone devra atteindre 15 000 commandes anticipées avant de débuter la production de son téléphone.

Loin d’être parfait, mais un pas dans la bonne direction
SocialAss-AssemblyLine

Le Fairphone 2 n’est pas parfait, mais certaines initiatives de l’entreprise sont franchement appréciées, tout particulièrement la conception modulable de l’appareil. Ceci étant dit, l’évolution technologie ne cesse pas pour autant, et les utilisateurs pourraient bien avoir envie de changer leur téléphone avant que celui-ci ne soit usé à la corde.

Même si on admire la transparence de Fairphone l’évaluation de son partenaire pour la production des appareils, on sent malheureusement que seul le minimum est fait sur ce dernier point. Après tout, le salaire des travailleurs de l’usine est supérieur au salaire minimum chinois, mais à 320$ canadiens de base par mois environ, il ne transforme pas l’industrie non plus.

Malgré tout, le Fairphone 2 marque certainement un pas dans la bonne direction. Et peu importe le succès que connaîtra l’appareil, si les efforts éthiques de son fabricant font boule de neige dans l’industrie, ce sera déjà une immense victoire.