Art de vivre

Un potager dans mon condo!

Un potager dans mon condo!
Photo: îlot cultureMême ceux qui vivent dans de plus petits espaces peuvent s’essayer à l’agriculture urbaine d’intérieur.

Nul besoin d’avoir une cour arrière ou une terrasse pour cultiver des herbes aromatiques et des légumes. Grâce à îlot culture, il est possible de croquer de la laitue fraîche été comme hiver, en direct de sa cuisine.

C’est le pari un peu fou qu’a fait Jessika Brunner-Gnass en créant îlot culture, une petite entreprise qui fabrique des systèmes de culture hydroponique durables et écoresponsables pour appartement.

«C’est sûr qu’avoir un jardin est optimal, mais on n’y a malheureusement pas tous accès», reconnaît la designer graphique de profession.

Déçue de l’offre alimentaire réduite proposée par les épiceries, cette passionnée de bouffe a décidé de faire entrer le jardin à l’intérieur de la maison. «Ça peut aussi répondre à la problématique des populations vivant plus au nord, où il est parfois difficile de se procurer des produits frais et abordables», explique-t-elle.

Alors, quand Jessika Brunner­-Gnass a suivi un cours d’hydroponie à la maison, elle a rapidement été emballée par la simplicité du concept. Toutefois, peu convaincue par l’esthétique de l’installation, elle s’est mise en quête d’alternatives durables et écoresponsables en imaginant son propre meuble décoratif doté d’un système de culture hydroponique, qui n’a d’ailleurs pas mis longtemps à produire des récoltes. «J’ai d’abord peaufiné le produit pour moi, en me disant que je pourrais le vendre ensuite», se souvient Jessika Brunner-Gnass.

Toujours dans une démarche de réduction des déchets et de l’emballage, elle est même allée jusqu’à simplifier le produit au maximum en enlevant l’aspect intelligence artificielle. «Ça entraine beaucoup de déchets électroniques, confirme la créatrice. C’est aussi un excellent moyen de reconnecter avec la nature; il faut apprendre à lire les signes que les plantes nous envoient!»

L’hydroponie, simple comme bonjour
Encore peu connue, l’hydroponie consiste à faire pousser des plants dans l’eau. Avec la lumière DEL fournie et pensée spécifiquement pour la croissance des plantes comestibles, même les recoins les plus sombres d’un appartement sont propices pour y installer son potager. «L’hydroponie prend très peu de place dans la maison, indique la designer. C’est une excellente solution, surtout l’hiver.»

«C’est très facile à utiliser, ça prend à peu près quatre minutes de travail par semaine!» – Jessika Brunner-Gnass, fondatrice de îlot culture

Outre les deux meubles Hirta mini et Hirta, nommés d’après une petite île située à l’ouest de l’Écosse et pouvant accueillir respectivement 8 et 24 plants d’herbes, de fleurs et de légumes, la designer a imaginé un potager pouvant se placer sur n’importe quel comptoir ou bout d’étagère.

Des produits d’ici
Il était primordial pour Jessika­ Brunner-Gnass de s’entourer d’artisans locaux et d’utiliser des matériaux d’ici. «C’est important de faire quelque chose d’écoresponsable, car nous ne pouvons pas nous permettre de fabriquer et de distribuer des objets qui ne sont pas durables.»

Ainsi, l’étagère Hirta est fabriquée en merisier russe canadien, et bientôt en merisier massif pour plus de durabilité, les contenants en céramique sont faits ici et les lumières DEL ont été imaginées par l’entreprise québécoise Adsol.