Plus

«Maryse vous culinise» des pommes dauphine

«Maryse vous culinise» des pommes dauphine

> Dans sa rubrique hebdomadaire, notre journaliste vous enseigne l’Art de la gastronomie.

Pommes dauphine

Ah, la pomme de terre, quel tubercule merveilleux! Saviez-vous que la pomme de terre est originaire du Pérou et qu’on la consomme depuis plus de 8 000 ans? Ce n’est pas rien, vous ne trouvez pas? Grâce à ce fabuleux légume, il est possible de créer des pommes dauphine, et ça, c’est probablement la méthode de préparation des pommes de terre la plus décadente qui soit!

Pour faire des pommes dauphine, il suffit de plonger des pommes de terre dans de l’eau salée, de les égoutter une fois cuites, et de les assécher quelque peu. Ensuite, on les passe au presse-purée avec du beurre et des œufs avant d’assaisonner, et de les réserver pour faire de la pâte à choux. Oui, oui, les pommes dauphine sont bien une combinaison de purée de pommes de terre et de pâte à choux.

Et ce n’est pas tout…

Pour cuire cet amalgame de fécule et de gras parfumé à la muscade, il faut confectionner des quenelles à partir de la pâte obtenue qu’on glisse, une à une, dans une huile végétale bien chaude pour les faire frire. Les pommes dauphine sont crémeuses à l’intérieur, elles caressent la langue et le palais, tout en craquant délicatement sous la dent.

C’est indéniable, les Français savent comment cuisiner la «patate»!