Carrières

Gérer son TDA/H au travail

Gérer son TDA/H au travail
Photo: Getty Images

Longtemps considérés comme des troubles ne concernant que les enfants, on sait maintenant que le TDA (trouble de déficit de l’attention) et le TDAH (avec hyperactivité) concernent également les adultes — et qu’ils ont des conséquences sur leur vie professionnelle. Des solutions existent pour y faire face.

«Il suffirait de changements mineurs pour faire une réelle différence dans le fonctionnement de ces gens qui ont le TDA/H», soutenait récemment l’ergothérapeute Natacha Tremblay à Rad, le laboratoire de journalisme de Radio-Canada, qui a consacré un dossier au sujet. Voici quelques conseils en ce sens.

1. Désencombrer son espace de travail
Pour ne pas tester les limites de sa concentration, mieux vaut réduire les distractions visuelles et épurer sa surface de travail.

2. Désactiver les notifications de son téléphone
Pour faire dévier le moins possible son attention de sa tâche, et ne pas risquer d’entrer dans une spirale de procrastination, le téléphone devrait demeurer muet dans les limites du possible. Il est préférable de s’accorder des moments fixes pour le regarder, lors d’une pause, par exemple.

3. Mentionner son diagnostic à ses collègues
Avant de commencer une réunion, il peut être salutaire de mentionner son TDA/H à ses coéquipiers, et de préciser que plus la réunion sera courte, plus elle sera efficace. Un effort d’équipe pourra être fait en ce sens, et une éventuelle baisse d’attention de votre part sera comprise plutôt que jugée.

4. Trouver des endroits calmes
Au quotidien, travailler dans un bureau à aire ouverte s’avère un défi de taille pour la personne TDA/H. Advenant une journée à l’attention particulièrement volatile, les salles de réunion ou tout autre endroit en retrait pourraient vous apporter un peu de paix.

5. Prioriser deux ou trois tâches
Plutôt que de sauter entre les éléments d’une liste de choses à faire sans en terminer aucun (ce qui augmente les possibilités de procrastination), il vaut mieux commencer la journée en s’attaquant à deux ou trois tâches prioritaires, et s’y tenir.

6. Opter pour un horaire flexible
Il n’est pas si étonnant de réaliser que beaucoup d’entrepreneurs sont également TDA/H, puisqu’en devenant leur propre patron, ils peuvent ainsi moduler leur journée de travail selon leurs moments de concentration optimale. S’il est possible pour les patrons d’employés TDA/H d’aménager une certaine souplesse dans leur horaire de travail, ces derniers y gagneront en motivation, en concentration et en engagement.

Les TDA/H sortent du placard
De plus en plus de figures connues exposent au grand jour leur diagnostic de TDA/H, conscients de l’impact qu’aura leur déclaration sur le regard que pose la société sur ce diagnostic qui toucherait 4,4% de la population adulte, selon une étude de 2006 de RC Kessler.

Au Québec, la chanteuse Marie Mai, l’ex-joueur des Alouettes Étienne Boulay et le chef Danny Saint-Pierre font partie du livre J’M les TDAH, écrit par l’animatrice Kim Rusk, elle aussi hyperactive.

Dans un registre plus pédagogique, le livre Mon cerveau a encore besoin de lunettes (le TDAH chez l’adulte), par Annick Vincent, permettra de mieux comprendre les manifestations du trouble une fois adulte.

Articles similaires