Carrières

Conférence web : trois pionnières se confient

Conférence web : trois pionnières se confient
Photo by: Métro

Trois travailleuses employées d’Alcoa Canada prendront la parole dans le cadre d’une conférence web jeudi à 19 h sur www.academos.qc.ca.

Intitulée «Elles pratiquent des métiers d’hommes et elles aiment ça!», la rencontre virtuelle portera sur ces femmes qui ont choisi de pratiquer des métiers non traditionnels, soit des métiers généralement associés aux hommes. Les trois conférencières invitées, toutes trois employées de l’aluminerie de Deschambault, démystifieront leur quotidien.

Elles parleront notamment des différents tabous et préjugés véhiculés et raconteront quelques anecdotes. Bien sûr, elles présenteront aussi les avantages d’être une femme dans un groupe d’hommes ou vice-versa.

L’événement est organisé par Academos Cybermentorat, une plateforme web qui permet aux étudiants de mieux préparer leur avenir professionnel en leur offrant un contact personnalisé avec des personnes exerçant le métier qui les intéresse. Quelque 46 500 jeunes issus des écoles secondaires et des cégeps des quatre coins du Québec y sont inscrits.

Les 3 conférencières

  1. Patricia Gagnon, ingénieure junior de procédés hésitait entre Techniques policières et Sciences de la nature et a finalement opté pour les sciences. Même si certaines personnes ont voulu la décourager, elle a réussi avec brio.
  2. Marie-Hélène Martin, ingénieure de procédés spécialisée en production de métal fait de la formation auprès des opérateurs et optimise les procédés. Hors de question, pour elle, de travailler dans un bureau ou un labo. Elle travaille avec des humains la majeure partie du temps et n¹hésite pas à se salir les mains.
  3. Sylvie Hamelin, opératrice de réfractaire, pratique le métier le plus manuel parmi nos conférencières. Ses études en esthétique et en cuisine ne semblaient pourtant pas la destiner là où elle se trouve aujourd’hui. Alors que pendant ses études en esthétique, il y avait une dominance féminine, elle se trouve présentement dans une équipe composée d’à peine 15 % de femmes.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *