Carrières

Une nouvelle formation en maintenance d’éoliennes à Rivière-du-Loup

Une nouvelle formation en maintenance d’éoliennes à Rivière-du-Loup
Photo: Métro

Dès le mois de février, le Cégep de Rivière-du-Loup offrira, en collaboration avec le Cégep de la Gaspésie et des Îles, une attestation d’études collégiales en maintenance d’éoliennes.

«Cette entente permettra aux gens de chez nous de profiter du boom que connaît présentement l’industrie éolienne», se réjouit André Gobeil, directeur du service de formation continue du Cégep de Rivière-du-Loup. Ces derniers mois, de nombreux projets ont en effet été annoncés dans le Bas-Saint-Laurent, ainsi que dans les régions avoisinantes. Par ailleurs, en décembre, un premier parc éolien a débuté ses opérations dans la MRC de Rivière-du-Loup.

Bien que la demande de main-d’œuvre soit croissante, ne s’improvise pas technicien en maintenance d’éoliennes qui veut. «Nous cherchons des candidats qui n’ont évidemment pas peur des hauteurs et qui ne sont pas claustrophobes, puisqu’ils seront appelés à travailler dans des espaces restreints, comme à l’intérieur d’une pale. Nous cherchons aussi des gens qui aiment travailler à l’extérieur et qui sont prêts à s’établir en région, puisque c’est là que les emplois se trouvent», indique M. Gobeil, qui a lui-même œuvré au sein de la filière éolienne durant quelques années.

Le programme, qui pourra accueillir une vingtaine d’élèves, s’échelonnera sur 12 mois, à raison d’une trentaine d’heures de cours par semaine. Les quatre premiers mois seront consacrés à l’enseignement de la partie théorique et se dérouleront à Rivière-du-Loup. Les candidats prendront ensuite le chemin du Centre québécois de formation en maintenance d’éoliennes (CQFME), à Gaspé, pour entamer la portion technique. «Il s’agit de la première formation qui est offerte dans le cadre de notre partenariat avec le groupe Collegia. Ce consortium, dont nous faisons partie depuis le mois de mai dernier, regroupe également le Cégep de Matane et celui de la Gaspésie et des Îles, auquel est affilié le CQFME. Nous espérons bien sûr que cette première expérience puisse déboucher sur d’autres collaborations», déclare André Gobeil.

Info : www.collegia.qc.ca