Carrières

Que faut-il pour être gestionnaire de réseaux sociaux?

Que faut-il pour être gestionnaire de réseaux sociaux?
Photo: Métro

Encore inconnu il y a 10 ans, le métier de gestionnaire de réseaux sociaux a émergé ces dernières années, les médias sociaux étant devenus incontournables pour les entreprises. Mais bien gérer ces outils n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire et nécessite des compétences particulières.

Être payé pour passer ses journées sur Facebook ou sur Pinterest, voilà une idée qui a de quoi séduire bien des gens, surtout les plus jeunes. Et comme la demande de gestionnaires de réseaux sociaux continuera à croître dans les entreprises au cours des prochaines années, transformer sa passion pour les vidéos sur YouTube ou les photos Instagram en un emploi rémunérateur est tout à fait possible. Cependant, la gestion corporative de réseaux sociaux ne consiste pas qu’à rédiger un statut depuis son canapé tout en regardant la télé. En effet, peu de gens saisissent l’ampleur des stratégies de communication derrière le simple tweet d’une entreprise.

Polyvalence à toute épreuve
Non, savoir écrire sans faire de fautes d’orthographe n’est pas suffisant pour devenir un bon gestionnaire de réseaux sociaux. Il faut également rédiger des formules accrocheuses et maîtriser plusieurs outils de communication. «La polyvalence est la compétence no 1 à détenir, affirme Kathy Béliveau, associée de REZO – l’agence sociale, qui s’est spécialisée dans la gestion de réseaux sociaux d’entreprise. On est souvent appelé à être graphiste et vidéaste dans la même journée.»

Créativité en tout temps
Il est crucial de faire preuve d’originalité pour permettre à son entreprise de se démarquer des autres et rendre sa présence plus efficace sur les réseaux sociaux. «On ne peut pas seulement parler de soi, de ses produits et de ses services. Il faut créer une conversation avec sa communauté en allant chercher, par exemple, les impressions des gens sur ce que vend la compagnie. Faire preuve d’une créativité constante est donc nécessaire pour offrir un contenu divertissant.» Afin de mettre en valeur un nouvel article disponible en magasin, Kathy Béliveau proposera à son client, par exemple, de créer un duel entre le nouveau produit et un autre, et de donner aux gens la possibilité de voter pour celui qu’ils préfèrent.

Sens de l’organisation exemplaire
Un gestionnaire de réseaux sociaux doit souvent jongler avec plusieurs comptes appartenant à différents clients. Un excellent sens de l’organisation est donc essentiel pour gérer les multiples tâches avec efficacité. Des outils comme Hootsuite ou Hubspot, par exemple, permettent de programmer des publications à l’avance ou de suivre les mentions de sa marque sur les médias sociaux.

«La polyvalence est la compétence no 1 à détenir pour un gestionnaire de réseaux sociaux.» – Kathy Béliveau, associée de REZO – l’agence sociale

 

Jugement et maturité
Le gestionnaire représente l’entreprise; il doit faire attention à ne pas commettre de faux pas en publiant un statut ou une photo inappropriés. «Il ne faut pas oublier qu’on travaille pour un client et qu’on doit donc rester diplomate quand on répond aux commentaires.» Et exit le style personnel! Le gestionnaire doit savoir s’effacer derrière le ton recherché par son client, faire preuve d’empathie… et gérer adéquatement les interventions des trolls, bêtes noires des gestionnaires de communautés.

Connaissance pointue des plateformes
Les réseaux sociaux se sont multipliés depuis l’apparition de Facebook en 2004. Un bon gestionnaire de communautés sait quel réseau utiliser à quelle fin et est au fait de l’ensemble des caractéristiques de chacun d’entre eux. Une veille quotidienne s’impose pour se tenir au courant de l’évolution de chacune des situations. Il existe des fonctionnalités peu connues du grand public qui sont utilisées par les entreprises, comme le fait de pouvoir cibler une publication en fonction de l’âge, du sexe ou de la ville de résidence du public visé. Le gestionnaire sait ainsi comment faire en sorte que ses publications atteignent leur public et en mesurer la popularité avec les outils appropriés.

Implication et disponibilité
Les réseaux sociaux fonctionnent en tout temps. Le gestionnaire doit donc toujours garder un œil sur les profils de ses clients afin d’être capable de réagir en cas de déferlement de commentaires négatifs ou lorsque survient un événement extérieur susceptible d’affecter la réputation de l’entreprise. Plusieurs diront que le travail d’un gestionnaire de communautés n’arrête jamais…