Carrières

Des bulles par milliers

Des bulles par milliers
Photo: Virginie Derycke

Virginie DERYCKE, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Sur ces bulles d’air, des sulfures vont venir se fixer. Au Québec, le métal se retrouve essentiellement sous cette forme de composés de soufre et de métal (cuivre, plomb, zinc, nickel, or). Pour séparer les sulfures des autres minéraux, on utilise souvent la flottation. On broie d’abord la roche qu’on mélange à de l’eau. Puis on ajoute une molécule qui rend le sulfure hydrophobe. Enfin, on génère des bulles d’air auxquelles se fixe le sulfure, qui remonte ainsi à la surface.

Image finaliste du concours La preuve par l’image 2012, produit par l’Association francophone pour le savoir – Acfas. D’ici le 31 août, Métro présente les 20 finalistes 2012 de ce concours.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *