Vivre

Haro sur la télé pour les bambins

Haro sur la télé pour les bambins
Photo: Metro World News

Loin d’être aussi éducatif qu’on serait porté à le croire, regarder la télé plutôt que jouer peut compromettre le développement de l’enfant. Même les émissions éducatives peuvent être mauvaises pour les tout-petits.

Les bébés adorent jouer avec la télécommande. Ils adorent également regarder la télévision. Les parents s’y opposent rarement, surtout quand ça leur permet de profiter d’une pause de cinq minutes pour prendre une douche, vider le lave-vaisselle ou se préparer pour le travail.

Pourtant, selon les plus récentes données de l’American Academy of Pediatrics (AAP), les enfants de moins de deux ans devraient passer le moins de temps possible devant un écran. C’est que le jeu permet toutes sortes d’apprentissages. Depuis que l’AAP s’est penchée sur cette question pour la première fois, en 1999, on a vu l’offre pour les jeunes enfants se multiplier, que ce soit à la télé, sur DVD, sur les ordinateurs, sur les téléphones intelligents ou sur les tablettes. Cela dit, d’autres études poussent toujours plus loin la démonstration des effets négatifs.

Aujourd’hui, des émissions, des DVD spécialisés et même des chaînes sont dédiés au divertissement des tout-petits. Selon un sondage américain, 90 % des parents affirment que leur enfant âgé de moins de deux ans est déjà initié à une quelconque forme de média électronique. En moyenne, ces bambins regardent la télé une ou deux heures chaque jour. À trois ans, le tiers de ces enfants possède un téléviseur dans sa chambre à coucher, et ceux qui la laissent allumée en tout temps sont nombreux.

Les parents peuvent bien tenter de se convaincre que laisser leur enfant regarder des émissions de qualité est éducatif, mais alors que les deux ans et plus peuvent améliorer certaines habiletés langagières et sociales ce faisant, il n’y a aucune preuve que c’est le cas pour les plus jeunes. «Entre un an et demi et deux ans et demi, selon le cas, les enfants finiront par comprendre le contexte et le contenu des émissions, explique l’auteur principal de l’étude, Ari Brown. Même si une émission est de grande qualité, c’est inutile que ceux qui ne sont pas prêts à comprendre la visionnent.»

Regarder la télévision en compagnie des parents ne rendrait pas les émissions plus éducatives. En fait, l’étude suggère que passer du temps devant l’écran réduit le nombre d’interactions parent-enfant. Comme les tout-petits acquièrent du vocabulaire en parlant avec leurs parents, il y a tout lieu de croire que regarder la télévision ralentit le développement du langage.

Parce que les enfants apprennent plus grâce au jeu (résolution de problèmes, pensée créative et développement d’habiletés motrices), il faut maximiser les périodes où ils jouent. Par ailleurs, la télé peut même toucher la qualité de leur sommeil. «La meilleure chose à faire, c’est de donner aux enfants des occasions de jeux non structurés, avec vous et seul, fait valoir M. Brown. Les enfants en ont besoin pour comprendre comment le monde fonctionne.»

Précautions

Un rapport de l’AAP recommande de prendre certaines mesures pour minimiser l’impact des écrans sur les bambins.

  • Établir une limite de temps passé devant la télé.
  • Trouver d’autres activités pour les moments où vous ne pouvez pas jouer avec bébé, comme des blocs ou des contenants à empiler.
  • Éviter d’installer un téléviseur dans la chambre de l’enfant.