Vivre

Cinq trucs pour manger sainement en hiver

Cinq trucs pour manger sainement en hiver
Photo: Getty Images/iStockphoto

Si, en été, les choix santé se retrouvent naturellement dans l’assiette, en hiver, ce sont plutôt les plats caloriques qui prennent le dessus. Hubert Cormier, nutritionniste et auteur de trois livres, dont Ma table festive, offre ses conseils pour avoir une bonne alimentation tout en améliorant le sentiment de satiété.

CV

  • Nom : Hubert Cormier
  • Profession : Nutritionniste et candidat au doctorat en nutrition à l’Université Laval
  • Expérience : 6 ans

VIVRE_Légumes racine_c100Réintroduire les légumes racines
Courges, panais, rutabagas, carottes, etc. – voilà de vrais légumes d’hiver, parfaits pour les petits plats réconfortants. Ils apportent des glucides, mais peuvent également remplacer les féculents. Le nutritionniste suggère d’en ajouter aux plats mijotés, ou encore de
les manger en purée.

 

 

VIVRE_Légumineuses_c100Miser sur les fibres
Les fibres et les protéines sont à la base de l’alimentation en hiver. Les femmes devraient consommer 25 g de fibres par jour, et les hommes, 38 g. On en trouve dans les légumes, les produits céréaliers à grains entiers ou encore dans les légumineuses. Il est facile d’augmenter sa consommation de fibres en hiver en remplaçant la part des viandes par des légumineuses dans les plats mijotés. En plus d’être meilleur pour la santé, c’est l’idéal pour diminuer le coût du panier d’épicerie.

 

 

Granola Parfait with yogurt and berries on rustic background

Commencer la journée par un bon déjeuner
Il est important de ne pas avoir seulement un souper réconfortant. L’idéal est de commencer la journée par un déjeuner riche en protéines. Le yogourt grec, le fromage cottage et quark, les œufs, le skyr (un yogourt islandais), les viandes maigres, dont le jambon maigre, la dinde et le creton de veau maigre, sont d’excellentes sources de protéines pour commencer la journée. On peut également opter pour un parfait aux fruits avec un granola maison.

 

 

VIVRE_Agrumes_c100La vitamine C, un allié de choix
Bien qu’aucune étude scientifique ne prouve que la consommation de vitamine C réduise les symptômes du rhume en hiver, elle reste nécessaire et accessible. L’hiver correspond à la saison des agrumes. Ce sont donc les fruits les moins chers sur le marché. Le nutritionniste Hubert Cormier suggère de disposer un bol de fruits sur la table à manger pour favoriser leur consommation.

 

 

VIVRE_Chou fleur_c100Revisiter les plats traditionnels
On use de créativité et on revisite les plats traditionnels en y intégrant des légumes d’hiver. Par exemple, on peut diminuer de moitié les pommes de terre dans le pâté chinois en les remplaçant par du chou-fleur. Le nombre de calories associées à la pomme de terre diminue, mais la texture de la purée est identique. Le chou-fleur peut également remplacer la semoule du couscous si on le râpe. Ainsi, en mangeant plus de légumes, on réduit la consommation de féculents et on augmente l’apport en vitamines, en minéraux et en fibres.