Techno

WWDC 2019 : les nouveautés d’Apple à surveiller

WWDC 2019 : les nouveautés d’Apple à surveiller

Apple a tenu aujourd’hui sa conférence annuelle pour développeurs, l’Apple Worldwide Developers Conference (WWDC). Parmi les dizaines de nouveautés annoncées par l’entreprise, voici celles qui ont le plus retenu mon attention.

iPad : de plus en plus comme un ordinateur

iOS pour iPad est mort. Le système d’exploitation mobile d’Apple aura désormais son propre nom sur la tablette de l’entreprise : iPadOS. Le changement va toutefois plus loin qu’un nouveau nom. Avec cette mise à jour, la tablette se rapproche de plus en plus d’un véritable ordinateur, mettant fin dans certains cas à des limitations qui remontaient au tout premier iPad.

L’iPad sera par exemple désormais compatible avec les clés USB. Il sera par exemple possible de transférer des documents sur sa tablette, mais aussi des photos et des vidéos, pour les retravailler sur Adobe Lightroom, par exemple.

L’iPad sera aussi (enfin) doté d’un navigateur Safari plus sophistiqué, qui pourra afficher les sites web comme sur un ordinateur, incluant des sites complexes, comme Google Docs. Il sera finalement possible de lancer plusieurs instances d’une même application, pour travailler dans deux fichiers Word en même temps, par exemple.

Détail intéressant, l’iPad pourra aussi être utilisé comme un écran secondaire avec un ordinateur Mac, avec ou sans fil.

iOS 13 : le mode sombre, tel que prévu

La prochaine version du système d’exploitation mobile iOS d’Apple sera offerte avec un mode sombre, où les applications s’affichent majoritairement en couleurs sombres, ou carrément en noir.

Cette fonctionnalité a la cote par les temps qui courent. La prochaine version d’Android sera dotée d’un tel mode et les Mac le sont déjà depuis l’année dernière.

Un mode sombre sera particulièrement intéressant sur les iPhone X et iPhone XS, puisque ces appareils sont dotés d’un écran OLED, où chaque pixel peut être éteint indépendamment des autres. Un iPhone XS avec le mode sombre activé consommera donc beaucoup moins d’énergie qu’un avec l’affichage régulier.

L’avantage sera plus limité pour les autres iPhone dotés d’un écran ACL, comme les anciens modèles et l’iPhone XR, mais il devrait tout de même être plus agréable pour les yeux.

Sign in with Apple: un bon potentiel, mais…

Apple a rappelé à plusieurs reprises aux spectateurs du WWDC que l’entreprise était celle qui se souciait le plus de la vie privée de ses clients.

Cette attention se voit notamment dans la nouvelle fonctionnalité Sign in with Apple, qui va permettre aux utilisateurs de s’enregistrer dans des sites web ou des applications de la même manière qu’il est possible de le faire avec Facebook, par exemple.

Contrairement au réseau social, Apple ne permettra toutefois pas aux annonceurs de suivre les utilisateurs d’un site à l’autre. Ceux qui le souhaitent pourront également cacher leur courriel personnel des sites et applications auxquels ils s’inscrivent. Un site recevra alors une adresse unique d’Apple, qui transfèrera automatiquement les messages à l’adresse personnelle de l’utilisateur, sans que celle-ci ne soit dévoilée.

Le concept est excellent. Malheureusement, les sites et applications – qui préfèrent avoir la véritable adresse de leurs abonnés – n’ont aucun réel incitatif pour utiliser Sign in with Apple. Bref, il y a de fortes chances pour que son adoption soit limitée.

Mise à jour : il semble qu’Apple ait trouvé un moyen pour contourner le problème. L’entreprise rendra en effet obligatoire l’utilisation de Sign in with Apple pour les développeurs qui utilisent une solution tierces similaire (Google, Facebook ou Twitter, par exemple) dans leurs applications.

Mac Pro : retour en arrière (pour le mieux)

Apple n’a jamais hésité à abandonner des technologies et à privilégier les designs innovants aux fonctionnalités jugées jusque-là essentielles. C’est arrivé avec l’iMac et les lecteurs de disquettes, avec le Macbook et les ports USB, avec l’iPhone et les applications Flash et beaucoup plus.

C’est arrivé aussi avec le Mac Pro en 2013 et les fentes PCIe, qui permettent habituellement de changer la carte graphique de son ordinateur. Apple estimait que l’écosystème était maintenant prêt à passer aux accessoires externes, grâce aux ports Thunderbolt 3.

Alors qu’Apple a souvent été marqué des points avec sa stratégie, l’entreprise s’est frappé ici à mur. Tant les professionnels que les fabricants d’accessoires ont boudé le Mac Pro.

Le nouveau Mac Pro revient donc sur ses pas, avec un format en forme de boîte un peu plus traditionnel (si on oublie sa finition qui rappelle une râpe à fromage). L’appareil est offert avec 8 fentes PCIe, incluant deux fentes doubles, et des composantes puissantes, permettant à ceux qui en ont besoin d’accéder à jusqu’à 28 cœurs Xeon et 1,5 To de mémoire vive.

Le Mac Pro sera offert à l’automne, à partir d’environ 8000$ canadiens.

Project Catalyst : des applis iPad sur votre Mac

Les développeurs pourront désormais porter (presque) automatiquement leurs applications l’iPad sur les ordinateurs équipés du nouveau système macOS Catalina, grâce au projet Catalyst. Selon Apple, même des applications lourdes pourraient fonctionner après quelques jours de travail seulement.

Si la fonctionnalité est adoptée par les développeurs (et on peut présumer dans ce cas-ci qu’elle le sera), on peut s’attendre à ce qu’il y ait de plus en plus de logiciels offerts dans la boutique Mac App Store, notamment les jeux, qui sont pour l’instant beaucoup plus nombreux sur les tablettes d’Apple que sur ses ordinateurs.

Parmi les autres nouveautés de macOS Catalina, notons que l’application iTunes sera remplacée par trois applications distinctes pour les balados, la musique et la télé, comme c’est déjà le cas sur iOS.

Manettes Xbox One et PS4 sur tvOS 13 : une excellente nouvelle

Apple a dévoilé tvOS 13 au WWDC. Son interface pour télés intelligentes offre quelques nouveautés, comme un écran d’accueil revampé et une compatibilité pour les utilisateurs multiples.

La nouveauté qui m’intéresse toutefois le plus est une compatibilité avec les manettes Xbox One et PS4, qui pourront être utilisées pour jouer à des jeux vidéo dans le service Apple Arcade.

Cette compatibilité devrait aussi permettre de jouer plus facilement à ses jeux PC par son Apple TV, avec l’arrivée récente de Steam Link sur tvOS.

Après plusieurs essais ratés, est-ce que le jeu vidéo sur l’Apple TV décollera enfin?