Techno

Essai du Google Nest Hub (dans 4 pièces)

Essai du Google Nest Hub (dans 4 pièces)
Photo: Maxime JohnsonLe Google Nest Hub peut servir de cadre numérique moderne dans le salon.

Google a récemment lancé au Québec le Nest Hub, une version de son populaire assistant vocal Google Home dotée d’un écran tactile. Voici mes impressions, pièce par pièce.

Un cadre photo pour le salon
Le Nest Hub est un assistant vocal en bonne et due forme, qui peut être utilisé de la même façon que le Google Home traditionnel. Après avoir dit «Hey Google», on demande à l’appareil de jouer de la musique (quoique la qualité sonore du haut-parleur laisse ici à désirer), de contrôler notre maison intelligente, de nous dire la météo et plus.

Dans le salon, la première pièce où j’ai placé le Nest Hub pour cet essai, j’ai apprécié l’écran de 7 po pour trois raisons. L’affichage de la météo offre un peu plus d’information que ce que dit l’assistant, pour visualiser l’évolution de la température pendant la journée, par exemple. J’ai aussi aimé pouvoir contrôler mes objets connectés sur l’écran directement plutôt que d’utiliser ma voix (ce qui est pratique le soir).

Le Nest Hub est aussi un excellent cadre numérique, synchronisé avec ses albums Google Photos. Les photos sont belles sur l’écran, et l’appareil combine souvent deux images provenant d’albums différents, ce qui donne parfois des juxtapositions intéressantes. On peut aussi faire des commandes complexes, comme «Montre-moi mes photos de l’Inde» pour voir nos souvenirs de voyage.

Un Rolodex moderne dans le bureau

Le Google Nest Hub est d’une utilité restreinte dans le bureau.

L’appareil s’est un peu moins démarqué la semaine suivante dans le bureau. Il peut afficher la date, nos contacts, notre agenda et effectuer des appels vocaux en mode mains libres, mais il est généralement plus efficace et plus simple de passer par notre ordinateur pour obtenir ces renseignements et effectuer ces tâches.

Notons que le Nest Hub n’intègre aucune caméra, contrairement à plusieurs de ses concurrents. Cet ajout aurait peut-être été intéressant pour les appels vidéo, mais Duo, le service de vidéoconférence de Google, n’est de toute façon pas assez populaire, et une caméra aurait assurément attiré son lot de détracteurs, qui ne sont déjà pas à l’aise avec l’idée de truffer leur maison de microphones.

Un assistant dans la cuisine

Il est possible de suivre une recette étape par étape sur l’appareil de Google.

Google a visiblement peaufiné son assistant pour la cuisine. Non seulement il est possible d’ajouter des alertes avec sa voix et de convertir des mesures comme on peut le faire avec un Google Home, mais le Nest Hub peut aussi afficher des recettes et nous guider pas à pas.

Les recettes peuvent provenir d’un peu partout sur le web et s’affichent en gros sur l’écran. Voir la liste des ingrédients et se faire réciter les étapes une à la fois sera certainement un atout pour ceux qui suivent leurs recettes de près. Malheureusement, cette fonctionnalité n’est efficace que dans une langue à la fois et il est difficile de passer d’une recette à une autre si on en combine plusieurs. Ce n’est pas pour moi, mais certains l’apprécieront surement.

Un réveille-matin pour la chambre à coucher

Le Nest Hub peut faire office de réveille-matin.

C’est finalement dans la chambre à coucher que le Nest Hub a trouvé sa pièce d’adoption. Il a remplacé mon réveille-matin en bois avec ses gros chiffres rouges, que je transportais d’appartement en appartement depuis les années 1990.

Pourquoi un appareil du genre plutôt qu’un téléphone? Le Nest Hub affiche l’heure en gros pour pouvoir y jeter un bref regard la nuit, ce que j’apprécie. L’intensité de l’écran s’adapte à la lumière ambiante, et j’ai d’ailleurs été agréablement surpris de voir à quel point il est sombre la nuit. C’est aussi pour moi un second réveille-matin, avec mon téléphone, pour les journées importantes.

La somme de 169$ est évidemment un peu élevé pour une horloge, mais le Nest Hub offre toutes les autres fonctions de l’assistant qui sont intéressantes le matin, comme permettre d’écouter une radio web, d’entendre ses bulletins de nouvelles préférés ou de profiter de sa musique au lit.

Si vous êtes à l’aise avec l’idée de laisser les géants techno écouter dans votre maison et si vous êtes déjà bien investi dans l’écosystème Google Home, il s’agit certainement d’un complément à considérer.