Techno

La Twittérature : un art littéraire numérique méconnu

La Twittérature : un art littéraire numérique méconnu
Photo: Cobalt123 sur Flickr

Twitter se distingue des autres réseaux sociaux par le fait que chaque micromessage publié doit être de 140 caractères ou moins: ce n’est pas un endroit où l’on s’épanche. Dans ces 140 caractères, les espaces, points d’exclamation, et autres signes de ponctuation sont inclus. Les messages transmis sont succincts et le choix des mots devient important. C’est un espace d’échanges qui m’a amenée à synthétiser mes idées pour ne retenir que l’essentiel de ma pensée sur un propos en allant directement au coeur du sujet. Un exercice de style intéressant pour rédiger des tweets percutants, fantaisistes, accrocheurs ou créatifs.

Les littéraires aussi se sont intéressés à cette plateforme et en sont même arrivés à créer un mouvement littéraire singulier : la twittérature.

Qu’est-ce que la twittérature?
Ce mot-valise, formé de la jonction des mots Twitter et littérature, consiste à produire des microtextes, en 140 caractères précisément, en faisant habituellement abstraction de tous les symboles associés à ce réseau. Exit les #, @, https:// et par défaut, les RT. Un véritable détournement de la plateforme à des fins de création littéraire.

Twitter cesse alors d’être un médium de réseautage social pour devenir un canal de diffusion de nano textes qui privilégient l’exploration formelle en interpellant aussi bien l’imaginaire que la réflexion, le jeu formel, la contrainte stylistique, le sursaut poétique ou l’émergence d’un mini récit…
– Extrait du site web de l’Institut de twittérature comparée

Au Québec, le plus connu des twittéraires est sans doute @pierrepaulpleau qui est également l’un des fondateurs de l’Institut de twittérature comparée. Ses gazouillis sont de petits bijoux de poésie, en 140 caractères qui viennent apporter un beau contraste au fil Twitter rempli de nouvelles ou pire, d’insignifiances.

Nous pouvons retrouver différents genres de twittérature. Il peut s’agir de tweets qui mis bout à bout, constituent un récit suivi, comme le twiller Boubenaka paru il y a quelques années. Les gazoullis peuvent être lus de façon unique, un peu comme une pensée, une phrase. La twittérature peut s’inspirer des styles poétiques, humoristiques, fantastiques, peu importe, pourvu que soit respecté l’esprit de Twitter et de la littérature.

Tentez l’expérience pendant la Francofête
Envie de relever le défi? La Francofête présente un concours de twittérature, du 16 au 29 mars 2015. Laissez-vous inspirer par les 10 mots de cette année (amalgame, bravo, cibler, grigri ou gri-gri, inuit, kermesse, kitsch ou kitch, sérendipité, wiki et zénitude) et diffuser vos tweets littéraires avec le mot-clic #10motsQC.

Allez, on essaie?