Tendances

Automne-hiver 2019: trois tendances repérées sur les podiums new-yorkais

Automne-hiver 2019: trois tendances repérées sur les podiums new-yorkais
Les volants chez Coach. / AFP

La Fashion Week de New York s’est achevée la semaine dernière, offrant un aperçu des pièces, coupes, matières et couleurs qui feront sensation pour la saison automne-hiver 2019-2020.

L’omniprésence des couleurs vibrantes et des imprimés fait partie des surprises de cette semaine de la mode new-yorkaise, qui a également fait la part belle aux longs manteaux bien chauds.

Retour sur les trois tendances phare repérées dans la grosse pomme à l’occasion de la traditionnelle Fashion Week.

Une saison teintée d’optimisme
En contraste avec le climat morose qui règne actuellement dans le monde, et plus précisément aux Etats-Unis, les créateurs ont décidé de faire souffler un vent d’optimisme sur la grosse pomme. Une idée qui se manifeste essentiellement dans les couleurs choisies pour certaines collections, avec une palette plus vibrante que d’ordinaire pour l’hiver, et des imprimés en tout genre, des fleurs aux motifs animaliers, très présents, en passant par des dessins psychédéliques.

Une tendance repérée sur le catwalk de Prabal Gurung, Kate Spade New York, Philipp Plein, Chromat, Tory Burch, Coach, ou encore Laurence and Chico.

Bien emmitouflées dans nos manteaux
D’une façon générale, de nombreux incontournables du vestiaire féminin, dont les robes, les jupes, et les blazers, prendront de la longueur la saison prochaine. La silhouette s’allonge pour une féminité assurée, affirmée, et toujours plus élégante. Les manteaux ne font pas exception, et se veulent également plus longs et plus cocooning pour lutter avec raffinement contre le froid hivernal. A noter, une forte présence de manteaux et autres pièces d’extérieur en (fausse) fourrure; les marques s’étant massivement engagées ces derniers temps à supprimer la fourrure animale de leurs collections.

Une tendance vue chez Tom Ford, Prabal Gurung, Phillip Lim, Michael Kors, Gabriela Hearst, ou encore Vaquera.

La délicatesse des volants et des plissés
Synonymes d’élégance, de romantisme, et de féminité, les plissés et les volants étaient les stars de la Fashion Week de New York. Robes et jupes se parent de ces atouts séduction sur de nombreux podiums pour apporter un peu de douceur et de délicatesse aux collections, qui, paradoxalement, présentent très souvent des silhouettes fortes. Les plissés se mêlent à des teintes unies ou une palette métallique et brillante, tandis que les volants sont associés à des motifs floraux pour un rendu plus bohème.

Une tendance repérée chez Coach, Ralph Lauren, Vaquera, Tory Burch, Christian Siriano, ou encore Gabriela Hearst.