Tendances

Pour l’amour de sa fibre capillaire: 2 salons de coiffure où se faire dorloter

Pour l’amour de sa fibre capillaire: 2 salons de coiffure où se faire dorloter

Ces deux salons de coiffure de Montréal vous proposent des soins de qualité et un service personnalisé. À essayer pour se faire dorloter le cuir chevelu ou pour changer de look!

Stephan W
Stéphan W, styliste/propriétaire

Stéphan W atelier

Les fervents de coloration et de décoloration capillaire rencontrent, un jour ou l’autre, le fâcheux désagrément du cheveu abimé. Qu’à cela ne tienne, Wella Professionals propose dorénavant le soin WellaPlex. Offert en salon, ce traitement redonne à la tignasse souplesse, lumière et force. Métro s’est rendu chez Stéphan W atelier, un salon de coiffure haut de gamme à Montréal, pour en savoir davantage… et pour l’essayer!

WellaPlex

Stéphan, que fait le soin WellaPlex exactement?

La technologie du soin WellaPlex permet de relier et de réparer les ponts rompus au cœur du cheveu. Plus le cheveu est traité chimiquement, plus il devient extensible, ce qui a pour effet d’endommager sa structure. Le soin WellaPlex vient remédier à la situation.

Comment l’utilisez-vous?

Il y a deux façons d’utiliser le soin WellaPlex: on peut l’appliquer seul comme traitement renforcé au salon, et on peut l’ajouter à nos préparations de coloration et de décoloration.

Quel est l’avantage de l’utiliser dans les préparations de coloration et de décoloration?

Étant donné que le soin renforce les ponts de la fibre capillaire et rééquilibre le facteur pH après le traitement chimique, on peut laisser les produits éclaircissants plus longtemps sans abimer le cheveu. On obtient donc des blonds très froids et lumineux et des couleurs riches et éclatantes.


Sophie Tessier
Sophie Tessier, styliste/propriétaire

Salon de coiffure La Rousse

Alors qu’elle est propriétaire d’un grand salon de coiffure sur le boulevard Saint-Laurent depuis plusieurs années, Sophie Tessier décide de tout vendre et de repartir à neuf dans un chic petit local du quartier Outremont. Ouvert depuis trois mois, le salon La Rousse est intime, et il offre à sa clientèle une ambiance chaleureuse et calme. Métro s’y est rendu pour tester les talents de la styliste.

Sophie, pourquoi avez-vous décidé de tout vendre pour vous installer dans un petit local?
Salon de coiffure
Salon La Rousse, au 383, Villeneuve Ouest, à Montréal

Le salon était devenu trop gros et je faisais plus de gestion de personnel que de coiffure. Ça fait 32 ans que je coiffe et je suis toujours passionnée par ce métier, mais l’ampleur qu’avait prise mon ancien salon ne me permettait plus de me concentrer sur ce que j’aime.

Est-ce que vous êtes seule à bord?

Je suis l’unique propriétaire, mais j’ai une assistante qui me prête main-forte, et il y a Simon qui s’est joint à moi, un jeune coiffeur de talent.

Qu’allez-vous me faire aujourd’hui?

Un beau blond nordique et une coupe carrée très tendance.

Est-ce que ce sont vos spécialités?

J’ai une grande force en coloration, mais je maîtrise aussi les cheveux bouclés, ce qui est un art en soi. La nature du cheveu bouclé est différente, et ce ne sont pas tous les salons qui peuvent coiffer correctement les boucles.


Les notes de Maryse

«Le traitement WellaPlex reçu au Stéphan W atelier et la coupe-coloration prodiguée par Sophie Tessier au salon La Rousse ont été bénéfiques pour mes cheveux décolorés. Le traitement a apporté beaucoup de souplesse à ma chevelure, alors que le blond de Sophie, qui a été réalisé avec moins de produits chimiques qu’à mon habitude, était froid comme je l’aime!» – Maryse Deraîche