Vacances

L’ascension ultime pour le mordu du Seigneur des anneaux

L’ascension ultime pour le mordu du Seigneur des anneaux
Photo: Philippe Lemelin/Métro

À l’instar de Frodo et Sam, vous aussi pouvez traverser le Mordor et escalader la montagne du Destin pour y jeter l’anneau. Sans blague! Certes, il n’y aura ni lave, ni orques, ni œil de Sauron pour vous épier, mais avec un peu d’effort, il est tout à fait possible d’atteindre le sommet du vrai volcan qui a servi de modèle pour la trilogie. Explications.

Ce qu’il faut savoir

Situé au cœur du parc national Tongariro, au centre de l’île nord de la Nouvelle-Zélande, le mont Ngauruhoe – de son vrai nom – est accessible par le Tongariro Alpine Crossing, un sentier de 19,4 km reconnu comme la plus belle randonnée d’une journée en sol kiwi. L’ascension du mont Ngauruhoe (prononcez «Naruhoy», avec un «r» bien roulé) est un ajout optionnel au trajet qui prend déjà environ six heures. Apportez des réserves d’eau et de pain de lembas.

Situé à 2287m d’altitude, le sommet s’atteint en environ 1 heure. Comptez moitié moins pour redescendre.

Le Cratère rouge, dans le parc national Tongariro

Nouvelle-Zélande = Terre du Milieu

La Nouvelle-Zélande est particulièrement populaire auprès des touristes depuis la diffusion de la trilogie du Seigneur des anneaux (The Lord of the Rings), puis de celle du Hobbit. Le réalisateur Peter Jackson, un Kiwi d’origine, s’est inspiré des merveilles naturelles de son pays pour mettre en images la Terre du Milieu de Tolkien.

La montagne du Destin ne fait pas exception. Le mont Ngauruhoe a été utilisé par Jackson pour la représenter dans les plans éloignés. Le sommet n’a pas été filmé, car il s’agit d’un lieu sacré pour les Maoris. Les flammes et les nuages menaçants ont été ajoutés par ordinateur.

La montée
Les hobbits moins aguerris auront été avertis: l’ascension du volcan demande une bonne forme physique et de la persévérance. La pente est inclinée à plus de 45 degrés et le sol rocailleux glisse sous les pieds du marcheur, ce qui peut entraîner de la frustration ou du découragement. À mesure qu’on approche du sommet, des rochers plus solides apparaissent et permettent de s’agripper, ce qui facilite un peu la tâche.

Il faut aussi savoir qu’avant d’arriver à la montagne, on doit grimper une autre pente assez abrupte, adéquatement nommée The Devil’s Staircase (L’escalier du Diable), un des segments les plus difficiles du sentier sans compter le mont Ngauruhoe. C’est un excellent test pour déterminer si on est capable de gravir le volcan.

Le sommet
Le volcan n’a pas de «sommet» à proprement parler. Lorsqu’on arrive tout en haut, on aboutit à l’extérieur du cratère. Le cratère intérieur n’est pas accessible, mais il est visible par temps clair. D’ailleurs, il faut ménager ses attentes au sommet: les nuages peuvent bloquer complètement la vue. Cela dit, si ceux-ci se dissipent, le panorama vue est tout simplement magnifique.

Et le feu dans tout ça?
Bien que le mont Ngauruhoe soit bel et bien un volcan actif, sa dernière éruption remonte à plus de 40 ans, en 1977. Pas grand risque, donc, de se retrouver dans la situation périlleuse de Frodo et de Sam…

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *