Vacances

Guide de survie de la Riviera Maya

Guide de survie de la Riviera Maya
Photo: Mathias Marchal/Métro

L’auteur de ces lignes a pas mal de tampons dans son passeport. C’est aussi probablement le gars le plus cheap de son équipe de rédaction. Voici quelques conseils testés sur la côte est du Mexique pour optimiser votre séjour dans le Sud.

L’art du parasol
Vous ne voulez pas engraisser la mafia des vendeurs d’ombre sur la plage – à 15$ par place chaque jour – ni revenir en tant que futur candidat d’un cancer de la peau? Alors, on vous suggère d’investir dans un parasol. Mais quand le vent se lève, votre investissement pourrait vite se casser si vous ne suivez pas les conseils de Raphaël, 22 ans d’expérience dans les Forces armées canadiennes, rencontré sur place: «Creuse un trou jusqu’au coude, plante ton parasol, remblaie et tasse bien par-dessus. Puis utilise son sac de rangement que tu vas remplir de sable avant de le fixer, face au vent, pour qu’il te serve à lester le parasol.» Mission réussie!

Éviter les algues
Depuis quelques années, une plaie s’abat sur les côtes des Caraïbes: l’algue sargasse. Celle-ci transforme l’eau turquoise en masse brune, visqueuse et malodorante si la plage n’est pas adéquatement nettoyée. Pourtant, le golfe de l’Amazone se trouve à 5000km au sud. Eh oui, même si les écolos vous agacent avec leur discours sur le fait qu’on vit sur la même planète et que la pollution n’a pas de frontières, ils ont raison. En attendant, Sargassum Monitoring, une carte web mise à jour régulièrement, pourra vous aider à choisir votre coin de sable.

ADO et Airbnb
Si vous voulez visiter les ruines mayas de Tullum ou le parc Xenses (cher, mais impressionnant!), oubliez les circuits organisés et utilisez les autobus nationaux ADO. Ils vont partout pour quatre fois moins cher. En choisissant Airbnb, vous troquerez l’alcool à volonté contre un logement plus grand et plus central. Et si vous acceptez de cuisiner quelques lunchs, vous pourrez profiter d’excellents restaurants sans défoncer votre budget. Grâce à Airbnb et à ADO, une famille de trois peut vivre dans un gîte de 900 pi2 situé à trois minutes de la plage et des restos, en plus de faire deux journées d’excursions, pour 15% moins cher qu’avec un tout inclus.

This slideshow requires JavaScript.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *