Plus

Séville: ville festive, ville gourmande

Séville: ville festive, ville gourmande
Photo: Getty ImagesSéville, la reine des tapas!

Capitale économique, culturelle et politique de l’Andalousie, Séville se vit dans ses patios fleuris, sous ses orangers, dans ses zones piétonnières, debout aux comptoirs de ses bodegas et le long des rives du fleuve Guadalquivir. L’art du tapeo s’avère une véritable institution dans cette ville qui s’éveille tardivement, pour ensuite s’animer jusqu’au cœur de la nuit. Voici quelques bons plans pour découvrir Séville et ses gourmandises.

Santa Cruz

Ancienne judería (quartier juif) de Séville, le barrio de Santa Cruz constitue le cœur historique de Séville. Bien que devenu très touristique, il demeure un quartier pittoresque et très charmant où il fait bon déambuler dans ses ruelles étroites et sinueuses, prendre un verre sur ses places et admirer ses patios fleuris.

Il faut visiter la Casa Morales, véritable institution familiale depuis 170 ans. Cette bodega sert, dans une super ambiance et un charmant décor toujours authentique avec ses grandes jarres de terre cuite, des tapas classiques. Pour une expérience typique, rendez-vous en soirée à La Carboneria. Une faune touristique et locale se rassemble dans sa grande salle et sur le patio adjacent. On prend place à une des grandes tables pour siroter une Agua de Sevilla en discutant avec ses voisins, en attendant qu’une prestation de guitare et de danse flamenco surgisse de la foule et que la magie opère.

El Arenal, el Centro et Alfala

Port important sur le fleuve Guadalquivir au Moyen Âge, El Arenal est maintenant un quartier traditionnel et vibrant, particulièrement les jours de corridas. Une balade en fin de soirée le long du fleuve peut s’avérer très romantique. Le quartier El Centro, quant à lui, englobe les rues commerçantes piétonnières Sierpes, Tetuan et Cuna et s’anime aux abords de la Plaza del Salvador. Il jouxte Alfalfa, un quartier de petites ruelles et anciennes bodegas parsemées autour de la plaza du même nom.

Dans ce secteur, un repas au restaurant El Pintón s’avère mémorable. On dîne ici dans un cadre élégant. Savoureuses tapas et plats traditionnels de viande ou de poisson raffinés sont ici présentés de façon très originale. Le très tendance et moderne resto-bar la Cava Bar sert quant à lui des tapas plus élaborées, comme son gaspacho à la fraise et son maquereau sur ajo blanco (soupe froide d’amandes à l’ail). On y trouve aussi une belle sélection de vins espagnols et de cavas.

«Quien no ha visto Sevilla no ha visto maravilla» – «Qui n’a jamais vu Séville n’a jamais vu de merveille», dicton espagnol.

La Macarena

Souvent laissé pour compte par les visiteurs, le quartier de la Macarena recèle pourtant quelques édifices, églises et couvents fort intéressants. La vie sévillane est palpable dans ses rues et ses bars à tapas où se réunit la jeunesse bohème. Pour se rafraîchir lors des chaudes journées, il faut aller déguster les merveilles de glaces artisanales, 100% naturelles, onctueuses à souhait, servies dans des cônes faits à la main de la Créeme Helado! À déguster à l’ombre des gigantesques ficus de la Plaza del Museo, près de la statue du peintre.

Envie de découvrir de délicieuses tapas andalouses revisitées dans une grande table accessible?  Le convivial resto-bar Eslava vous ravira avec ses fraîches tapas andalouses, mises au goût du jour. Laissez-vous surprendre par le cigarro para Bécquer (un cigare à l’encre de seiche et aux champignons dans une sauce béchamel) et par le plat d’œuf mollet, champignons et sauce aux cèpes. Un délice!

 

 

 

Texte tiré du guide Ulysse Explorez Séville et l’Andalousie disponible au www.guidesulysse.com