Plus

Trois villages à visiter en Provence

Trois villages à visiter en Provence
Photo: Getty Images/iStockphoto

Pays de la chaleur et de la lavande, bercée par la mer Méditerranée, la Provence regorge de lieux envoûtants. Partez à la découverte de trois villages de caractère à l’architecture colorée.

Les Baux-de-Provence

 

Juché sur un éperon rocheux, le village des Baux-de-Provence révèle un panorama à couper le souffle sur la vallée des Alpilles. Classé monument historique dans son ensemble, c’est un des lieux touristiques les plus courus de France. Ses jolies ruelles bordées de maisons construites à l’époque de la Renaissance ou creusées dans la roche, dominées par les ruines d’une magistrale citadelle du Moyen Âge, sont envahies de touristes en été; venez-y donc tôt le matin.

Le château des Baux-de-Provence, ancienne citadelle médiévale, se trouve tout en haut de la rue du Trencat. Immédiatement après le guichet de la billetterie, vous pourrez visiter le musée du village, qui présente de manière intéressante des objets mis au jour lors des fouilles archéologiques. La citadelle comme telle couvre les trois quarts du plateau de Baux, et il vous faudra une bonne heure pour explorer tous ses attraits, dont la chapelle restaurée de Saint-Blaise, les vestiges d’un château féodal, le donjon du château et le cimetière. Les panoramas y sont superbes, particulièrement du côté du Val d’Enfer.

Les Saintes-Maries-de-la-Mer

 

Situé au bout du delta du Rhône, – parfois appelé «delta de Camargue» –, bordé de plages et en plein cœur de la Camargue, le village des Saintes-Maries-de-la-Mer séduit par ses petites maisons blanches pressées autour d’une colossale église-forteresse. Sous les influences provençales, gitanes et ibériques, cette petite bourgade de 2 500 habitants immerge les visiteurs dans la culture locale : traditions des gardians, courses camarguaises, ferias et célébration du taureau, musique gitane et paëlla géante.

Destination familiale estivale en raison de ses plages, le village des Saintes-Maries-de-la-Mer est surtout une des principales portes d’entrée sur cette nature à l’état brut qu’est la Camargue. Un écosystème préservé où se côtoient flamants roses, chevaux et taureaux d’élevage, entre rizières, marais et mer.

Lourmarin

 

Dans le Luberon, entre Bonnieux et Cadenet, la pittoresque route D943 serpente à travers la vallée de l’Aiguebrun, qui sépare le Petit Luberon du Grand Luberon. C’est là, parmi les vignes, les oliviers et les amandiers, que niche le village de Lourmarin, plus animé que ses voisins avec ses cafés, ses galeries d’art et ses boutiques élégantes. Albert Camus, prix Nobel de littérature, y a vécu et écrit; il est d’ailleurs enterré dans le cimetière de Lourmarin, et sa fille Catherine y vit toujours. Il faut se perdre dans les ruelles de ce petit village, admirer ses fontaines et autres clichés de cartes postales. En effet, Lourmarin est un village soigné avec goût, débordant de fleurs et de petites attentions. Pas étonnant qu’il attire autant de touristes chaque année. Pour plus de calme en été, visitez-le un lundi, quand toutes les boutiques sont fermées et que le village retrouve son authenticité.

 

 

 

Extraits du livre Au soleil – Fabuleuses Provence et Côte d’Azur, par un collectif d’auteurs Ulysse, offert au www.guidesulysse.com