Vacances

Voyager seule et explorer le monde malgré le machisme

Voyager seule et explorer le monde malgré le machisme
Photo: Métro

Les cas de féminicides peuvent décourager les femmes de partir en voyage en solitaire. Cependant, ça ne devrait pas être un frein. Métro propose quelques trucs et conseils pour faire un voyage solo sécuritaire.

«C’est arrivé parce qu’elle était seule.» «Elle l’a cherché!» C’est le genre de commentaires qu’on peut voir sur les médias sociaux lorsque des femmes sont assassinées ou violées tandis qu’elles sont en voyage. Par exemple, c’est le genre de choses qui ont été dites quand Maria Trinidad Matus, une jeune DJ du Mexique surnommée «Sirena», qui voyageait seule au Costa Rica, a été tuée. Même chose pour Sarai Sierra de New York, aux États-Unis, qui a été assassinée en Turquie.

Le monde est en effet un endroit dangereux et il y a des lieux qui sont encore complètement fermés aux touristes. Cependant, selon des experts, la violence faite aux femmes ne survient pas parce qu’elles voyagent seules, mais en raison du machisme qui existe partout dans le monde.

Voyager dans un pays hostile aux femmes n’oblige pas les voyageurs à se présenter en victime potentielle. Ça peut arriver partout et pas seulement aux femmes décidant de voyager seules. Des statistiques de l’ONU révèlent qu’au moins 35 % des femmes partout dans le monde ont déjà subi des violences sexuelles ou physiques de la part de leur partenaire ou une autre personne. Cette vulnérabilité ne vient donc pas du fait de voyager seule.

«J’ai vécu des moments horribles lorsque j’ai été tirée par mon foulard, qu’on m’a arraché mes écouteurs, juste parce que je ne voulais pas parler à un homme. On m’a aussi dit beaucoup de choses quand je n’ai pas voulu embaucher un guide et que j’étais avec des hommes», déclare Jodi Ettenberg, créatrice du blogue Legal Nomad et voyageuse solo. «Comme c’est arrivé à six femmes espagnoles qui ont été violées au Mexique: elles étaient aussi avec des hommes. C’est ce qui m’énerve le plus. Être seule n’est pas un problème, et voyager seule non plus. Le problème, c’est le traitement réservé aux femmes, et on doit régler ça.»

Elle ajoute: «De mauvaises choses ne peuvent pas être planifiées. Elles me sont arrivées. Cependant, j’ai toujours encouragé les femmes à voyager seules parce qu’il faut trouver un équilibre entre le fait d’être en être intelligente et en sécurité et celui d’être gouvernée par la peur. Je ne veux pas dire qu’il ne faut pas avoir peur, ça serait irresponsable, mais n’importe quoi peut arriver lorsqu’on est à l’étranger ou dans sa propre ville. C’est pourquoi blâmer des voyageurs solos ou, par exemple, des pays avec une majorité musulmane ne fait qu’ajouter au problème présent partout dans le monde. C’est pourquoi le harcèlement sexuel fait aux femmes est normalisé dans plusieurs sociétés dans le monde, tout comme le harcèlement dans la rue. Les femmes sont accusées de porter certains vêtements après avoir été agressées. Dans certains pays, il n’y a aucune justice pour les femmes qui dénoncent ou confrontent leur agresseur.»

Quelques conseils pour voyager seule et en sécurité:

  • Portez des vêtements conservateurs lorsque vous voyagez dans des pays ayant des traditions culturelles et religieuses particulières.
  • Ne vous saoulez pas seule
  • Évitez de faire des contacts visuels, c’est parfois considéré comme agressif dans certains pays.
  • Portez une bague de mariage pour éviter de vous faire harceler.
  • Enregistrez-vous à l’ambassade si vous voyagez durant une longue période de temps.
  • Ne donnez pas vos informations à des étrangers.