Vacances

Le patrimoine de la place Royale numérisé et présenté au public

Le patrimoine de la place Royale numérisé et présenté au public
Photo: Fonds du ministère de la Culture et des Communications

Plus de 14 000 artefacts issus de la place Royale et numérisés au cours des six dernières années seront peu à peu dévoilés dans une série de cinq capsules web thématiques diffusées tour à tour chaque vendredi du mois d’août, qui est aussi le Mois de l’archéologie.

La valeur historique de la place Royale n’est plus à prouver, puisque c’est là qu’a été fondée la ville de Québec par les colons français il y a maintenant plus de 400 ans. Le Musée de la civilisation de Québec présente d’ailleurs déjà dans son exposition permanente quelque 1000 objets trouvés au cours des fouilles qui ont eu lieu entre 1961 et 1999.

Trois archéologues ont toutefois repris les informations disponibles sur 14 000 artefacts répertoriés, qui étaient jusqu’ici «consignées sur des fiches de carton en noir et blanc», a précisé en riant à Métro Caroline Mercier, consultante en archéologie qui a collaboré au projet. Les données ont été mises à jour et transposées dans un répertoire numérique.

«Une des grandes contributions des fouilles archéologiques qui ont été menées sur la place Royale a été de démontrer la présence amérindienne sur la pointe de Québec, explique celle qui est également administratrice du réseau Archéo-Québec. Il y a 5000 ans, des populations nomades visitaient ponctuellement l’emplacement. Leur présence s’est intensifiée il y a 3000 ans.» Plusieurs campements et carrières d’extraction de pierres servant à l’époque à fabriquer des outils s’y trouvaient notamment, selon les fouilles des dernières décennies aujourd’hui mises en valeur.

La première capsule, intitulée Un ultime malentendu, a été mise en ligne au placeroyale.archeoquebec.com. Programmation complète des plus de 70 activités qui ont cours durant le mois d’août dans 50 emplacements différents au Québec au www.archeoquebec.com.