Santé
17:18 26 juin 2020 | mise à jour le: 26 juin 2020 à 18:19 temps de lecture: 6 minutes

L’OMS réclame plus 30 milliards dans sa lutte contre la COVID-19

L’OMS réclame plus 30 milliards dans sa lutte contre la COVID-19
Photo: Ulrich Perrey/AFPRemdesivir

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a présenté aujourd’hui les détails concernant l’accélérateur d’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (ACT) et le plan d’investissement nécessaires à sa mise en oeuvre, près de 30 milliards de dollars.

Alors que selon les estimations de l’OMS communiquées mercredi, le monde s’apprête à passer la barre des 100 millions de cas dès la semaine prochaine et que plus de 468 000 personnes ont déjà perdu la vie, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS et ses collaborateurs ont insisté sur l’urgence et la volonté d’accélérer la riposte face à la pandémie.

Lancé fin avril en compagnie du président français Emmanuel Macron, de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et de Melinda Gates, cette initiative constitue une collaboration «sans précédent et inhabituelle du point de vue de son ambition», en vue l’importance historique de la pandémie que connaît le monde depuis décembre et les premiers cas en Chine. Ce dispositif mis en place par l’OMS s’appuie sur la collaboration et la coordination des efforts de multiples organisations diverses à travers le monde dans la mise au point, la production et la distribution des outils de lutte contre la pandémie de la COVID-19. L’OMS par la voix de son directeur général le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus entend assurer «le principe d’un accès équitable» de tous ces outils.

L’accélérateur ACT s’articule autour de 4 piliers principaux: le diagnostic, le traitement thérapeutique, le vaccin et le connecteur de systèmes de santé.

Chaque représentant des différents axes a présenté lors de cette conférence les investissements nécessaires à la réalisation des différentes ambitions et des solutions mises en place pour fournir rapidement les outils de lutte contre la pandémie, notamment aux pays à faibles et moyens revenus. Des pays qui constituent la priorité de ces mesures, en vue des difficultés actuelles déjà rencontrées par la plupart, notamment dans l’impossibilité de s’équiper ou de mettre en place des mesures de confinement et d’assurer un financement des revenus perdus pour les ménages.

Au total, 31,3 milliards de dollars seront nécessaires dans la lutte contre la COVID-19 d’après les estimations de l’OMS d’ici les 12 prochains mois. Si 3,4 milliards ont déjà promis par différents états, 27,9 milliards sont encore manquants dont 13,7 milliards sont nécessaires «de toute urgence» insiste l’organisation.

La somme permettra notamment à l’OMS et à ses partenaires de fournir 500 millions de tests de diagnostic, 245 millions de traitements dans les prochains mois et d’ici 2021, ainsi que 2 milliards de doses de vaccins une fois celui-ci développé.

Des avancées dans les vaccins et les traitements

Concernant les avancées dans le développement d’un vaccin COVID-19, la responsable de l’axe le Dr Soumya Swaminathan, scientifique en chef à l’OMS, rappelle l’importance des recherches actuellement effectuées à travers le monde pour son développement.

«Les études effectuées montrent qu’une petite partie seulement de la population a acquis une certaine immunité face au virus. La seule manière de prévenir la transmission et de briser le cercle serait d’avoir un vaccin sans danger et efficace, accessible à tout le monde, et ce à l’échelle planétaire».

L’OMS via son accélérateur entend réduire un calendrier de développement d’un vaccin qui demande en général 5 ans (comme ce fut le cas avec celui du virus Ebola), en seulement 12 à 18 mois grâce à la collaboration des chercheurs, des états ainsi que des sociétés de l’industrie pharmaceutique.
Interrogé sur les avancées, le Dr Soumya a communiqué que près de 200 vaccins sont actuellement à l’étude, plus ou moins à différents stades de développement, dont 15 sont d’ores et déjà à l’étape d’essais sur des êtres humains, notamment en Chine.

Si l’OMS appelle tout de même à la prudence vis-à-vis de cette course aux vaccins, le Dr Soumya précise que celui développé par laboratoire pharmaceutique AstraZeneca semble être le plus avancé, entrant il y a quelques jours dans la dernière phase d’essais cliniques.

Du côté des traitements, le responsable de l’axe de travail, le Dr Phillippe Duneton, directeur exécutif à UNITAID a communiqué qu’environ 2000 essais cliniques sont en cours afin de déterminer l’efficacité et la non-dangerosité de plusieurs produits. Le Dr Duneton a notamment abordé le cas de la dexaméthasone, un médicament dont l’Université d’Oxford a publié un article confirmant que son efficacité chez les patients nécessitant une oxygénation, «avec une baisse considérable de la mortalité».

Un appel à la mobilisation

Si ce chiffre de 30 milliards pour lutter contre le COVID-19 semble important, l’ancienne ministre nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, envoyé spéciale de l’OMS pour l’initiative estime qu’ils est en réalité «faible face aux milliards déjà perdus par les états pour maintenir l’économie à flot». Selon le FMI, ces travaux coûteront en réalité moins d’un dixième des dégâts infligés chaque mois à l’économie mondiale par la pandémie. «Personne n’est à l’abri de la COVID-19. Le moment est venu d’agir ensemble».

Si l’appel à soutien de l’OMS concerne bien évidemment les états et les entreprises, les citoyens sont aussi appelés à se mobiliser. Le Global Goal: Unite for our Future qui aura lieu demain samedi 27 juin proposera à la fois une campagne, un concert et un sommet pour inviter les citoyens «à s’attaquer aux injustices mondiales, en utilisant notre voix collective pour promouvoir le changement pour tous, partout». Tandis que les dirigeants mondiaux communiqueront sur leurs réponses face à la pandémie et des besoins de soins universels pour son traitement, des artistes comme Shakira, Coldplay, Usher et bien d’autres tiendront un concert de soutien afin de participer au financement des actions de l’OMS.

Articles similaires