Santé
17:20 21 juillet 2020 | mise à jour le: 21 juillet 2020 à 19:46 temps de lecture: 2 minutes

Coronavirus: «aucun signe de ralentissement» dans les Amériques

Coronavirus: «aucun signe de ralentissement» dans les Amériques
Photo: Francois Nel/Getty ImagesLe coronavirus ne montre « aucun signe de ralentissement » sur le continent américain a déclaré mardi la directrice de l'Organisation panaméricaine de la santé.

Le coronavirus ne montre «aucun signe de ralentissement» sur le continent américain a déclaré mardi la directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), le bureau régional des Amériques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«En date du 20 juillet, il y a eu 7,7 millions de cas, et plus de 311 000 morts ont été rapportés» sur le territoire depuis le début de la pandémie, a indiqué Carissa F. Étienne, dans une conférence de presse virtuelle.

En seulement une semaine, près de 900 000 nouveaux cas et 22 000 décès ont été dénombrés sur le continent, dont la plupart au Brésil, au Mexique et aux États-Unis.

Certaines maladies chroniques comme le diabète, les troubles rénaux et l’hypertension, ainsi que des maladies infectieuses, pourraient entrainer un risque plus élevé de développer des complications après avoir contracté le coronavirus, selon Mme Étienne. En Amérique du Nord, cela représenterait «une personne sur trois».

Dans cette partie de la population plus vulnérable, «les hommes sont deux fois plus susceptibles que les femmes d’être exposés à un risque plus élevé», ainsi que «les personnes de plus de 65 ans». Mais la directrice de l’OPS a rappelé que les personnes de «15 à 64 ans» ne sont pas pour autant immunisées.

«L’impact des comorbidités sur la propagation du virus devrait être un appel à la vigilance pour tous les pays des Amériques. » – Carissa F. Étienne, directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé

Parmi les personnes souffrant de maladies chroniques pouvant entrainer des complications de la COVID-19, on compte 43 millions de personnes sur le continent américain.

Le Canada, bon élève en Amérique du Nord

«Alors que la plupart des pays d’Amérique du Nord connaissent une augmentation du nombre de cas, le Canada a réussi à aplatir sa courbe épidémique», s’est réjoui la directrice de l’OPS.

Le Canada dénombre 111 124 cas d’infection par le coronavirus et 8858 décès en date du 20 juillet, selon le gouvernement fédéral.

D’après le décompte tenu par l’université Johns Hopkins, de l’autre côté de la frontière, près de 3,8 millions d’Américains sont atteints de la COVID-19 et 141 426 sont décédés depuis le début de la pandémie .

Articles similaires