Santé
12:11 28 octobre 2020 | mise à jour le: 28 octobre 2020 à 16:53 temps de lecture: 3 minutes

Accélération de la pandémie à travers la planète selon l’OMS

Accélération de la pandémie à travers la planète selon l’OMS
Photo: Karen Ducey/Getty Images

La pandémie connaît une nouvelle accélération à travers le monde selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le dernier bilan hebdomadaire de l’organisation fait état de 2,8 millions de nouveaux cas de coronavirus depuis les sept derniers jours.

Pour une deuxième semaine consécutive, ce chiffre s’élève à plus de 2 millions. C’est l’intervalle la plus courte jamais enregistrée pour atteindre ce chiffre selon l’OMS.

Quant au nombre de nouveaux décès, il reste stable avec près de 40 000 nouveaux décès recensés la semaine dernière.

Au 25 octobre, ce sont donc plus de 42 millions de cas et 1,1 million de décès qui avaient été enregistrés sur la planète.

L’Europe en tête

Une fois de plus, c’est la région européenne qui la plus grande accélération de la pandémie selon l’OMS, avec plus de 1,3 million de nouveaux cas.

C’est une augmentation de 33% des cas par rapport à la semaine précédente, représentant près de la moitié de tous les nouveaux cas dans le monde cette semaine (46%).

De même, le nombre de décès continue d’augmenter dans la région avec une augmentation de 35% par rapport à la semaine dernière.

D’ailleurs, ils représentent près d’un tiers de tous les nouveaux décès dans le monde.

Autres régions

Bien que moins substantielle, la région des Amériques, la Méditerranée orientale et l’Afrique observent une augmentation des nouveaux cas.

Toutefois, le nombre de cas et de décès signalés est en baisse dans les régions de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental.

La région des Amériques a enregistré 880 000 nouveaux cas, soit 31% du total mondial, au courant de la dernière semaine.

Les États-Unis, le Brésil et l’Argentine continuent de signaler le plus grand nombre de nouveaux cas (78%) et de nouveaux décès (67%) sur le continent.

Les pays ayant enregistré le plus grand nombre de cas la semaine dernière restent les mêmes que les trois semaines précédentes. Il s’agit de l’Inde, des États-Unis, de la France, du Brésil et du Royaume-Uni.

Poursuivre les efforts

Lundi, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, se disait particulièrement inquiet de voir les services de soins intensifs en Europe et en Amérique de Nord déborder.

Il a donc appelé tous les individus à poursuivre leurs efforts pour limiter la propagation du virus.

«Il n’y a pas de solutions magiques à cette situation, a-t-il affirmé. Seulement du travail acharné de la part des dirigeants des différents niveaux de la société, des travailleurs de la santé, des traceurs de contact et des individus.»

De son côté, le Québec a franchi dimanche la barre des 100 000 cas recensés depuis le début de la pandémie. Le dernier bilan quotidien de la province faisait état de 929 nouvelles infections et 17 nouveaux décès.

Articles similaires