Soutenez

Des cours en ligne pour accompagner les jeunes femmes

La psychoéducatrice Véronique Carignan a créé Karenuf. Photo: Gracieuseté

Pour aider les jeunes femmes à traverser les différentes épreuves qu’elles peuvent rencontrer, le site Karenuf propose des formations de développement personnel en ligne.

L’entrepreneure et psychoéducatrice québécoise Véronique Carignan s’est appuyée sur ses expériences personnelles pour mettre au point quatre programmes de développement personnel en ligne abordant les thèmes des relations amoureuses, des finances personnelles, du choix de ses objectifs et de la connaissance de ses valeurs.

«L’idée de Karenuf est inspirée de besoins que j’ai observé sur le terrain en tant que psychoéducatrice, et aussi de choses que j’aurais voulu savoir étant plus jeune. Toutes ces heures et cette énergie perdues à essayer comprendre des choses qu’on aurait pu m’expliquer, c’est ce que je veux offrir à mes clientes», explique Véronique Carignan.

Le projet se veut un équilibre entre l’intervention et le développement personnel, pour des jeunes femmes qui n’envisagent pas la psychothérapie mais souhaitent augmenter leur niveau d’épanouissement et leur capacité à réaliser leurs ambitions.
Les formations Karenuf coûtent de 2 à 77$, selon le programme choisi. Une fois connectée à son espace personnel sur le site, l’utilisatrice peut visualiser les vidéos ciblées à son rythme. Celles-ci durent que quelques minutes et sont ainsi faciles à intégrer dans le quotidien. Ce format permet également de revoir un chapitre facilement, sans devoir visionner tout le programme de nouveau.

«De nombreuses femmes, moi la première, auraient aimé recevoir cet accompagnement pour se préparer à la vie adulte.» – Véronique Carignan, fondatrice du site Karenuf

Des cours en ligne pour accompagner les jeunes femmes
La psychoéducatrice Véronique Carignan a créé Karenuf.

Campagne sur La Ruche

«Chaque formation comprend une introduction qui permet de prendre conscience de l’importance du thème dans sa vie. On passe ensuite aux enseignements théoriques puis on s’attarde à quelques questions pratiques pour les appliquer au quotidien. Cela ne remplace évidemment pas un suivi personnalisé, mais il y a plein de conseils qui s’appliquent à tous», dit-elle.

L’entrepreneure a lancé cette semaine une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche afin de récolter des fonds pour développer d’autres programmes. Elle révèle qu’une formation sur le choix de ses études ou de sa carrière avec la collaboration d’une conseillère d’orientation est en projet, ainsi qu’une autre sur la gestion du stress et de l’anxiété.

«J’ai déjà eu des retours d’utilisatrices et ils me confortent dans l’idée que ce projet répond à un besoin, metionne Véronique Carignan. Certaines ne pensaient même pas en avoir l’utilité mais réalisent qu’on peut toujours se doter de nouvelles clés pour avancer et s’épanouir.»

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.