Techno

Sedna protège vos tuyaux

iPad pavé tactile

Le système de protection Sedna détecte les fuites et coupe l’eau à la source. Il pourrait même faire diminuer votre prime d’assurance habitation.

Que ce soit à cause des tuyaux qui gèlent l’hiver ou des infiltrations d’eau au sous-sol au printemps, la météo cause bien des soucis aux propriétaires montréalais. L’entreprise québécoise Sinopé espère prévenir les dégâts avec son système Sedna, le premier du genre développé au Canada.

Sedna est un ensemble qui se divise en deux parties: une valve intelligente et des détecteurs de fuites d’eau. La valve, offerte en formats 0,75 et 1 po, s’installe par un plombier sur son conduit d’alimentation en eau. L’opération ne prend que quelques minutes.

La valve est ce qui relie le système à l’internet (pour vous contacter s’il advient un problème), qui communique avec les détecteurs grâce au protocole Zigbee 3.0 et qui ferme l’eau au besoin. On la branche dans une prise de courant, mais elle contient aussi des piles pour fonctionner en cas de panne.

Une fois la valve installée, on place ses détecteurs un peu partout dans sa maison, généralement sous les éviers, dans la cave et près des gros électroménagers. L’ensemble de départ Sedna5 est livré avec trois capteurs de base, de petits carrés qu’on pose directement sur le sol, et avec deux capteurs dotés d’une sonde au bout d’un fil pour aller mesurer l’eau à des endroits plus difficiles d’accès. Il est également possible d’acheter des capteurs supplémentaires à l’unité, pour 49$ et 54$ respectivement.

Les capteurs du système Sedna détectent aussi peu que 0,4 mm d’eau, mais ils ne sont pas trop sensibles pour autant. En quatre mois d’utilisation cet hiver, je n’ai reçu aucune fausse alerte.

Chaque sonde est identifiée dans une application mobile, et le propriétaire choisit s’il souhaite recevoir un avertissement en cas de risque de gel ou de détection d’eau. Il détermine en outre s’il préfère que la valve soit fermée automatiquement en cas de fuite. Une sonde placée sous un lave-vaisselle devrait par exemple activer la valve en cas de pépin, mais une sonde logée au sous-sol qui discerne plutôt les dégâts associés à la crue des eaux n’a pas besoin de fermer les tuyaux.

Un système efficace
Même en cherchant très fort, il est difficile de trouver quelque chose à redire du système conçu par Sinopé. Chaque élément- fonctionne comme il le devrait et le tout est simple à installer. Le logiciel pourrait bénéficier de quelques améliorations, notamment pour mieux différencier les capteurs à la première utilisation, mais il s’agit là d’un léger détail.

La valve est dotée d’une bonne antenne Zigbee, assez puissante pour relier une sonde au troisième étage d’un triplex avec une valve au sous-sol. La détection d’eau est rapide, l’autonomie de quatre ans des capteurs est raisonnable et les alertes fonctionnent par l’application mobile, mais aussi par SMS et courriel.

On aime également que le design de la valve ne ralentisse pas le flux de l’eau, et qu’on puisse la fermer manuellement. Il est aussi possible de la laisser en place tout en remplaçant au besoin le contrôleur, ce qui évite d’avoir à vider tous ses tuyaux pour une petite réparation.

Chose rare, le Sedna est offert sans abonnement. Les gadgets du genre proposent habituellement des fonctions de base gratuites, mais exigent un paiement mensuel pour débloquer les outils avancés. Ce n’est pas le cas ici.

Un gadget qui se paye tout seul
Non seulement il n’est pas nécessaire de payer un abonnement pour utiliser le système, mais celui-ci pourrait même vous permettre d’économiser de l’argent au fil du temps. Certaines compagnies d’assurances (La Personnelle, par exemple) peuvent en effet diminuer le montant de votre prime annuelle lorsqu’un appareil comme Sedna est installé.

L’économie dépend de l’importance de la prime, mais elle peut varier d’environ 20$ à 200$ par an, selon que vous possédiez un condo ou un immeuble locatif. Puisque l’ensemble de départ Sedna5 est vendu 449$, l’achat peut se rentabiliser en quelques années seulement. À ce prix-là, il est difficile de dire non.

Articles récents du même sujet