Techno

Le télétravail réduit la créativité, selon une étude

Le télétravail réduit la créativité, selon une étude
Photo: Istock

Selon une étude publiée par la revue Nature, des chercheurs ont montré que les visioconférences freinaient la «production d’idées créatives». Avec ce résultat, les entreprises se trouvent au cœur d’un nouveau défi: celui d’insuffler un système créatif à l’heure du travail hybride.

Télétravail et créativité ne feraient pas bon ménage? D’après une récente étude, publiée dans la revue scientifique Nature, des chercheurs mettent en évidence les conséquences de la visioconférence sur le développement de la créativité.

Après avoir mené une expérimentation en laboratoire auprès de 602 personnes, d’autres essais sur le terrain sont venus compléter celle-ci. Près de 1490 ingénieurs d’une multinationale se sont prêtés à une série de tests.

L’écran réduit le champ cognitif 

Pour quelles raisons sommes-nous moins créatifs ? Si «la visioconférence inhibe la production d’idées créatives», comme l’affirment dès le départ les chercheurs, c’est parce que le regard se focalise sur les autres individus lors des réunions à distance, et non plus sur l’environnement, utile pour divertir son esprit.

«Les équipes en présentiel opèrent dans un espace physique entièrement partagé, alors que les équipes virtuelles habitent un espace virtuel et qui est limité par l’écran devant chaque membre. Nos données suggèrent que cette différence physique dans l’espace partagé, oblige les communicateurs virtuels à réduire leur champ visuel en se concentrant sur l’écran et en filtrant les stimuli visuels périphériques qui ne sont pas visibles ou pertinents pour leur partenaire», expliquent les auteurs de l’étude.

Télétravail et créativité: le nouveau défi des entreprises?

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, de nombreuses études ont démontré que le travail à distance n’avait aucune conséquence négative sur la productivité et qu’elle pourrait même augmenter l’efficacité. Selon une plus large étude, menée par Microsoft, auprès de ses 16 000 employés dans le monde entier en 2021, la productivité «auto-évaluée» est restée la même, voire a augmenté pour 82% des salariés interrogés.  

Pour autant, avec la démocratisation du travail à distance, l’équilibre entre le travail et la vie personnelle a été bousculé et bon nombre de salariés ressentent aujourd’hui une surcharge de travail; et se disent épuisés. Alors, comment contrer lassitude et créativité?

Le prochain défi des entreprises donc, sera d’impulser à nouveau une dose de créativité au sein des équipes. Réduire le temps de réunion? Créer des ateliers d’idées? Mieux articuler le physique avec le virtuel? Des premières pistes évoquées par Etienne Grass, expert de la transformation numérique dans le secteur public, dans une tribune publiée dans Les Echos. 

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, les entreprises opèrent le retour au travail entre trois et quatre jours par semaine, sauf en Chine où la situation sanitaire ne le permet pas. Les grandes entreprises, comme les géants de la banque ou des technologies, visent même déjà le retour à temps complet dans les prochaines années afin de favoriser la collaboration, la socialisation et la prise de décisions avec ses collaborateurs. Le retour au monde d’avant?

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet