Sports
16:36 27 juin 2018 | mise à jour le: 27 juin 2018 à 23:01 Temps de lecture: 4 minutes

La Suisse annule et perd deux défenseurs-clé

La Suisse annule et perd deux défenseurs-clé
Photo: The Associated PressReferee Clement Turpin shows a yellow card to Switzerland's Fabian Schaer during the group E match between Switzerland and Costa Rica, at the 2018 soccer World Cup in the Nizhny Novgorod Stadium in Nizhny Novgorod , Russia, Wednesday, June 27, 2018. (AP Photo/Mark Baker)

NIJNI NOVGOROD, Russie — La Suisse s’est qualifiée pour la ronde éliminatoire de la Coupe du soccer et pour un rendez-vous avec la Suède mardi. Ça ne sera pas le cas de la moitié de son unité défensive.

Les Suisses ont terminé au deuxième rang du groupe E, derrière le Brésil, même s’ils ont laissé filer deux avances en route vers un match nul de 2-2 contre le Costa Rica mercredi soir.

Ce duel passionnant s’est conclu sur un penalty de Bryan Ruiz, pendant les temps d’arrêt. Le tir du capitaine du Costa Rica a donné sur la barre transversale puis sur la tête du gardien Yann Sommer avant de traverser la ligne des buts.

Malgré cette conclusion dramatique, le match nul était suffisant pour permettre à la Suisse de poursuivre sa route.

Maintenant, les mauvaises nouvelles pour la Suisse: des cartons jaunes aux défenseurs Stephan Lichsteiner, le capitaine de l’équipe, et Fabian Schaer — leur deuxième du tournoi — font en sorte qu’ils seront suspendus lors du match contre la Suède à Saint-Pétersbourg, le 3 juillet.

Leur absence créera deux trous béants à combler pour une formation qui tentera d’atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois depuis 1954.

«Il ne s’agit certainement pas d’un scénario idéal, a reconnu le milieu de terrain Blerim Dzemaili. Nous n’avons pas besoin de regarder qui n’est pas là; nous devons regarder qui sera capable de jouer. C’est très décevant.»

La décision de l’entraîneur suisse Vladimir Petkovic d’utiliser ses deux défenseurs-clé, dans un match où seulement un verdict nul était nécessaire, a joué contre lui. Dans les faits, les Suisses auraient même pu perdre et se qualifier quand même puisque le Brésil a défait la Serbie 2-0.

«Je pense que nous pouvons nous en tirer (contre la Suède), a déclaré Pektovic. C’est malheureux pour ces deux gars mais c’est trop tard pour se plaindre et corriger ça.»

Lichsteiner, un arrière droit, a été sanctionné pour un tacle à pied levé en première demie. Schaer, un défenseur central, a écopé son carton jaune avec sept minutes à écouler au temps réglementaire.

Dzemaili avait permis à la Suisse d’ouvrir la marque grâce à un tir de courte distance pendant la 31e minute de jeu.

Toutefois, les Costaricains ont décidé qu’ils en avaient assez de perdre à cette Coupe du monde. Ils ont réussi à éviter d’être la seule équipe à retourner chez elle sans marquer un seul but lorsque le défenseur a bondi dans les airs pour rediriger un coup de pied de coin dans le filet adverse, tôt en deuxième demie.

Le réserviste Josip Drmic a redonné l’avance à la Suisse pendant la 88e minute de jeu. Le Costa Rica, étonnant quart de finaliste il y a quatre ans au Brésil, s’est de nouveau relevé.

Quelques instants après que l’arbitre français eut consulté l’assistance vidéo à l’arbitrage et rejeté une requête du Costa Rica pour un penalty, les «Ticos» se sont vu accorder ce privilège.

Joel Campbell a été projeté au sol par Denis Zakaria, du côté gauche de la zone de réservation, donnant une chance à Ruiz de procurer un point de consolation à son pays.

Parce que le ballon a frappé la tête du gardien suisse, Sommer a été débité d’un but contre son propre camp, le huitième du genre depuis le début du tournoi. Il s’agit d’un record, l’ancienne marque étant de six, éditée en 1998.

Articles similaires