Sports
13:32 4 février 2019 | mise à jour le: 4 février 2019 à 13:32

Les arbitres de la Coupe du monde féminine seront formés pour la reprise vidéo

L’Associated Press a appris que les arbitres employés lors de la Coupe du Monde féminine suivront une formation avec des arbitres assistants vidéo (VAR) au cours des deux prochaines semaines, ouvrant ainsi la voie au Conseil de la FIFA pour approuver l’utilisation des reprises vidéo lors du tournoi qui sera disputé en France cette année.

La FIFA a été critiquée pour ne pas encore avoir annoncé que des arbitres assistants vidéo oeuvreraient lors de la Coupe du monde féminine du 7 juin au 7 juillet, tout comme ils avaient été intégrés pour la toute première fois lors du tournoi masculin l’été dernier, en Russie.

Jill Ellis, entraîneur de l’équipe féminine des États-Unis, a déclaré qu’il serait «insultant» si les joueuses n’avaient pas le même droit de faire réviser les décisions des arbitres à les de reprises vidéos lors de la Coupe du monde féminine.

Mais la formation inopinée donnée aux VAR lors de séminaires au Qatar garantit que les 27 arbitres et les 47 arbitres assistants acquerront l’expérience nécessaire pour permettre aux dirigeants de la FIFA d’approuver, lors d’une réunion qui se tiendra à Miami en mars, l’utilisation de cette technologie pour la Coupe du monde.

La FIFA avait précédemment déclaré qu’une décision sur la reprise vidéo ne serait prise qu’en «temps et lieu». La FIFA a alors confirmé à l’Associated Press que la formation avec des VAR est en cours et que «la décision finale quant à l’utilisation du VAR lors de la Coupe du monde féminine sera prise par le conseil de la FIFA».

The Associated Press

Articles similaires