Sports

Le Français Alexis Pinturault remporte le combiné des Mondiaux de ski alpin

Le Français Alexis Pinturault remporte le combiné des Mondiaux de ski alpin
Alexis Pinturault. Photo: Alessandro Trovati/AP

ARE, Suède — Alexis Pinturault a mérité la première médaille d’or individuelle de sa carrière à une compétition majeure en terminant premier du combiné dans le cadre des Championnats du monde de ski alpin lundi.

Détenteur du 24e rang à l’issue de la descente, l’athlète français a réalisé le deuxième temps lors de l’étape du slalom (38,92 secondes). Son chrono cumulatif de 1:47,71 lui a permis de devancer le Slovène Stefan Hadalin par 24 centièmes de seconde.

Hadalin (38,80) est le seul à avoir devancé Pinturault lors du slalom.

L’Autrichien Marco Schwarz s’est classé troisième, à 46 centièmes de seconde de Pinturault.

Les Canadiens Jeffrey Read (1:50,76) et Brodie Seger (1:52,41) ont respectivement terminé 29e et 37e.

Premier au classement après la descente grâce à un chrono de 1:07,27, l’Italien Dominik Paris n’a pu faire mieux qu’un temps de 41,95 et il a complété l’épreuve en neuvième position.

L’Américain Ryan Cochran-Siegle, qui se classait deuxième après la première étape du combiné, a fait pire que Paris au slalom. Il a dû se contenter d’un temps de 42,54 et du 18e rang du classement général de la compétition.

De ses trois podiums olympiques en carrière, Pinturault compte une médaille d’argent au combiné lors des Jeux de Pyeongchang l’année dernière. Aux Championnats du monde, il a mérité l’or à la compétition par équipe à St-Moritz en 2017 ainsi que la médaille de bronze du slalom géant à Beaver Creek, au Colorado, en 2015.

L’Autrichien Marcel Hirscher, le champion olympique en titre du combiné et l’ancien champion du monde, a choisi de ne pas participer à l’épreuve cette année afin de se concentrer sur le slalom géant et le slalom, qui seront présentés à la fin de la semaine.

L’étape de la descente a par ailleurs été retardée pendant environ 20 minutes à la suite d’une chute du Chilien Henrik von Appen. L’athlète de 24 ans a dérapé sur une section glacée, après avoir négocié environ un tiers du parcours, et est tombé sur le côté gauche avant de glisser dans les filets de sécurité.

Des membres de l’équipe médicale sont venus à son secours et des gens ont entendu von Appen crier après sa chute.

Plus tard lundi, son frère Sven a fait savoir que von Appen a probablement évité une blessure très grave et que les médecins croyaient qu’il n’avait subi aucune fracture. Von Appen devait se soumettre à un examen d’imagerie par résonance magnétique.

Steve Douglas, La Presse canadienne