Sports

Kristoffersen devance Hirscher pour gagner le slalom géant des mondiaux

Kristoffersen devance Hirscher pour gagner le slalom géant des mondiaux
Norway's Henrik Kristoffersen, center, winner of the men's giant slalom, poses with second placed Austria's Marcel Hirscher, left, and third placed France's Alexis Pinturault, at the alpine ski World Championships in Are, Sweden, Friday, Feb. 15, 2019. (AP Photo/Marco Trovati)

ARE, Suède — Henrik Kristoffersen a finalement remporté une médaille aux championnats du monde de ski — et à sa grande surprise, il s’agit d’une médaille d’or.

Le Norvégien a réalisé une brillante deuxième manche sous les projecteurs pour devancer Alexis Pinturault, meneur à l’issue de la première manche, et le favori Marcel Hirscher et il a remporté le slalom géant avec une avance de 0,20 seconde.

Hirscher a mis la main sur la médaille d’argent et Pinturault a obtenu la médaille de bronze, à 0,42 seconde de Kristoffersen, qui s’est accroupi sur un genou et a serré le poing devant des partisans norvégiens en liesse après la confirmation de sa victoire.

Kristoffersen avait terminé quatrième à ses trois dernières courses aux championnats du monde — le slalom géant et le slalom en 2017 et le slalom en 2015.

«Il était temps de gagner une médaille, a déclaré Kristoffersen, âgé de 24 ans. C’est incroyable. Je ne sais pas quoi dire.»

La dernière victoire de Kristoffersen en slalom géant remontait à Meribel en 2016 et il s’est retrouvé souvent derrière Hirscher, septuple vainqueur du classement général de la Coupe du monde, champion olympique et mondial en titre du slalom géant.

«Personne ne skie autant que les Norvégiens sur de la neige ramollie par le temps doux, a-t-il expliqué. Même si je ne me suis pas entraîné depuis très longtemps dans ces conditions en slalom géant, je l’ai fait depuis mon enfance.»

La préparation de Hirscher en vue de la course a été affectée par une grippe qui l’a gardé au lit pendant une grande partie des deux derniers jours.

Il détenait une avance de huit centièmes sur Kristoffersen après une première manche sans erreur, mais il est sorti un peu large de deux portes dans la partie supérieure de la deuxième manche et a perdu 0,41 seconde dans la partie centrale.

«La deuxième place, c’est le premier perdant, mais Henrik a connu une journée incroyable avec deux belles manches, a reconnu Hirscher. Henrik figure parmi les meilleurs depuis si longtemps. Il était plus que prêt pour un titre mondial.»

Au sujet de sa santé, Hirscher a précisé: «Je suis heureux, car hier à la même heure, je me sentais vraiment mal.»

Pour Pinturault, il s’agissait de sa deuxième médaille des championnats après avoir remporté le combiné alpin, lundi.

Steve Douglas, The Associated Press