Sports

L’équipe LeBron gagne le match des étoiles 178-164 contre l’équipe Giannis

L’équipe LeBron gagne le match des étoiles 178-164 contre l’équipe Giannis
FILE - At left, in a Feb. 6, 2019, file photo, Dallas Mavericks forward Dirk Nowitzki (41) runs up court during an NBA basketball game against the Charlotte Hornets, in Dallas. At right, in a Nov. 23, 2018, file photo, Miami Heat guard Dwyane Wade looks around during the first half of an NBA basketball game against the Chicago Bulls, in Chicago. Miami's Dwyane Wade and Dallas' Dirk Nowitzki accepted honorary All-Star roles to help the NBA celebrate two long and decorated careers. It should also be a chance for the two-time Finals foes to go out on amicable terms after a shared history that Nowitzki acknowledged was "frosty" at times. (AP Photo/File)

CHARLOTTE, N.C. — LeBron James a échangé des «alley-oop» avec Dwyane Wade pour une dernière fois. Et il en a accepté un de Kyrie Irving aussi. Après avoir réussi un panier de trois points tard dans la rencontre, il a fixé Joel Embiid sans dire un mot.

L’équipe de James, qui tirait de l’arrière par 20 points en deuxième demie, s’est mise en marche pour battre l’équipe de Giannis Antetokounmpo 178-164, dimanche soir, lors du match des étoiles de la NBA.

Kevin Durant a inscrit 31 points pour être nommé le joueur le plus utile de l’affrontement. James l’avait sélectionné avec le premier choix au total du repêchage. Klay Thmpson a marqué 20 points alors que James et Kawhi Leonard ont tous les deux récolté 19 points.

Antetokounmpo, qui était capitaine pour une première fois, a obtenu 38 points, le plus haut total des deux équipes. Paul George et Khris Middleton en ont ajouté 20 chacun alors que Stephen Curry et Russell Westbrook ont contribué avec 17 points.

«Nous avons commencé à réussir nos lancers», a affirmé Durant, qui avait aussi été nommé le joueur le plus utile de cette classique de mi-saison en 2012.

Comme c’est toujours le cas lors de cet événement, les faits saillants ont défilé à un rythme effréné.

Notamment en première demie, quand Curry a fait rebondir le ballon au sol avant qu’Antetokounmpo le saisisse pour compléter le «alley-oop».

Et comme c’est toujours le cas, les jeux défensifs n’ont pas été légion.

L’équipe d’Antetokounmpo a établi un record du match des étoiles en réussissant 23 paniers au premier quart, battant la marque de 22 établie à quatre reprises. Les 53 points dans un quart ont aussi égalé le record à cette partie, établi en 2016 et 2017.

L’équipe de James est revenue dans la rencontre grâce à plusieurs lancers de trois points et on a senti que l’intensité avait grimpé d’un échelon.

La NBA a aussi pris le temps de rendre un dernier hommage à Wade, du Heat de Miami, et à Dirk Nowitzki, des Mavericks de Dallas, qui avaient été ajoutés à la liste des joueurs invités par le commissaire Adam Silver.

Tim Reynolds, The Associated Press