Sports

Marcus Stroman se plaint du manque d’expérience dans le vestiaire des Blue Jays

DUNEDIN, Fla. — Marcus Stroman est prêt à occuper une place plus importante dans le vestiaire des Blue Jays de Toronto cette saison, mais il s’est également dit préoccupé par l’absence de vétérans — surtout sur le développement des espoirs de l’équipe.

Le droitier âgé de 27 ans a rappelé que des vétérans tels que Mark Buehrle, LaTroy Hawkins, Jose Bautista, Troy Tulowitzki et Josh Donaldson avaient tous contribué à son développement à ses débuts dans les Ligues majeures.

Mais puisque ces joueurs sont tous partis depuis un bon bout de temps déjà, Stroman a déclaré que le noyau de jeunes joueurs de la formation risque d’éclore moins rapidement.

«Est-ce que ça devrait être moi la personne-ressource dans ce vestiaire? J’aimerais bien l’être, mais… j’avais l’habitude de consulter Mark Buehrle si j’avais des questions, LaTroy Hawkins pour les mêmes raisons, et j’aimerais que ces jeunes joueurs puissent avoir le même privilège que moi à l’époque», a-t-il mentionné.

«J’essaie encore de m’établir dans les Ligues majeures. Jamais je n’oserais dire que je suis un vétéran, car j’ai l’impression que j’ai encore des croûtes à manger, que j’ai encore des améliorations à apporter à mon jeu. Je ne suis même pas proche d’où j’aimerais être dans ma carrière, donc je crois qu’il est très important qu’on mette l’emphase sur le fait de garder ces vétérans dans l’entourage de l’équipe.

«Non seulement sont-ils efficaces sur le terrain, mais je ne peux même pas vous décrire à quel point leur façon d’aborder ce sport a eu un effet positif sur mon développement personnel.»

Stroman a rencontré les membres des médias pour la première fois du camp d’entraînement printanier dimanche, et il a discuté pendant une vingtaine de minutes de divers sujets qui l’interpellent.

Cependant, l’absence de vétérans est revenue constamment sur le tapis.

Stroman, qui fait partie des Blue Jays depuis qu’ils l’ont sélectionné au repêchage en 2012, sera l’un des lanceurs les plus expérimentés de la formation torontoise en 2019. Les vétérans Clayton Richard et Matt Shoemaker, qui ont été acquis cet hiver, devraient compléter la rotation des Blue Jays, en compagnie d’Aaron Sanchez, tandis que Ryan Borucki, qui est âgé de 24 ans, luttera pour le cinquième poste disponible.

Stroman, qui a fait partie des meilleurs lanceurs des Ligues majeures en 2017, a connu des ennuis la saison dernière. Il a présenté une fiche de 4-9 avec une moyenne de points mérités de 5,54 en 19 départs, mais a été ennuyé par un problème récurrent de cloques d’eau aux doigts et une blessure à une épaule «qui n’a jamais guéri» pendant la saison.

Stroman a ajouté qu’il aurait «parfois même dû s’absenter du monticule», mais il a assuré, après un hiver passé à s’entraîner avec le thérapeute en chef des Blue Jays Nikki Huffman, qu’il ne ressentait plus la moindre douleur.

«Ç’a été une bataille très dure, a-t-il reconnu à propos de l’an dernier. Je me présentais parfois sur le monticule et je devais donner mon 110 pour cent juste pour être là… mais tout est rentré dans l’ordre et j’ai très hâte à la prochaine saison.

«Je sais ce que je dois faire, je sais ce dont je suis capable. J’ai très hâte.»

Melissa Couto, La Presse canadienne