Sports

Auger-Aliassime cause une surprise de taille en éliminant Fognini

Auger-Aliassime cause une surprise de taille en éliminant Fognini
Felix Auger-Aliassime. Photo: La Presse canadienne

RIO DE JANEIRO — Félix Auger-Aliassime s’est retrouvé en territoire inconnu après avoir connu un départ chancelant en 2019.

Le Québécois de 18 ans a atteint ses premiers quarts de finale d’un tournoi ATP 500 cette semaine à l’Omnium de Rio de Janeiro avec deux impressionnantes victoires sur la terre battue.

Le Montréalais avait pourtant amorcé la semaine avec une fiche de 1-3 cette année.

«Je ne savais pas à quoi m’attendre en venant ici, a-t-il dit. Je n’avais pas gagné beaucoup de matchs cette saison. Je savais que je jouais bien à l’entraînement. Je pense que ces tournois peuvent être à ma portée cette saison. Je suis venu ici en croyant en mon jeu et je pense que ça paie.»

Il a raison: Auger-Aliassime devrait percer le top-100 mondial pour la première fois de sa carrière dans les classements de lundi.

Mercredi soir, Auger-Aliassime a pu se venger de Christian Garin. Le Chilien l’avait éliminé la semaine dernière en Argentine, mais cette fois, il s’est incliné 7-5, 6-4. Cette victoire au deuxième tour a suivi celle, surprise, face à la deuxième tête de série et 16e raquette mondiale, Fabio Fognini, en ronde initiale.

«C’est un pas de plus vers l’objectif final, a dit Auger-Aliassime. Je vise les plus hauts sommets. Je ne m’impose pas de limite.»

Vendredi, il affrontera pour la troisième fois l’Espagnol Jaume Munar en quarts. Munar, 66e au monde, a gagné les deux duels contre le Québécois l’an dernier.

C’est possiblement le match le plus difficile que j’aurai à jouer cette semaine, a affirmé le Québécois. Il joue bien par les temps qui courent et il m’a battu deux fois sur l’argile l’an dernier. Mais je vais croire en mes chances, car j’ai ce qu’il faut pour battre des joueurs comme lui.»

Le tournoi semble accessible à tous maintenant que les quatre premières têtes de série ont été éliminées au premier tour.

Auger-Aliassime restera au Brésil après le tournoi, puisqu’il est inscrit à l’Omnium du Brésil, à Sao Paulo la semaine prochaine. Il s’agit d’un tournoi ATP 250.

La Presse canadienne