Sports

McIlroy signe une ronde initiale de 63 au Championnat de golf du Mexique

McIlroy signe une ronde initiale de 63 au Championnat de golf du Mexique
Rory McIlroy. AP

MÉXICO — Le Nord-Irlandais Rory McIlroy est venu près de réaliser un trou d’un coup sur la même normale-4 où Tiger Woods a expédié hors-limites son premier coup de sa ronde, jeudi. Voilà qui illustre comment s’est passé leur journée respective au Championnat du golf de Mexique.

Après un solide neuf de retour — il a amorcé sa ronde au 10e trou — , McIlroy s’est servi d’un fer-2 pour expédier son coup de départ à six pieds de la cible au trou numéro un, une normale-4 de 305 verges, en route vers un score de 63, huit coups sous la normale, et une avance d’un coup sur l’Américain Dustin Johnson.

Woods, lui, a également rejoint le vert avec son coup de départ au premier trou… mais le mauvais. Sa balle a rebondi avec force sur un vert temporaire à gauche de l’allée, puis hors-limites et dans les buissons.

Il a même failli refaire la même bourde à sa tentative suivante sur le même tertre, avant de sauver les meubles avec un double boguey. Après une série d’oiselets, Woods a connu des difficultés le reste de sa ronde pour un score de 71, égal à la normale.

«Je voulais donner un effet coupé à la balle et j’ai frappé la balle directement sur le talon du bâton. J’ai frappé mes deux coups de départ directement sur le talon», a répété Woods.

Le coup de fer-2 de McIlroy s’est avéré le plus spectaculaire d’un remarquable début à ce Championnat du monde du golf. Lors d’une séquence de huit trous en milieu de parcours, il a retranché six coups à la normale, et un roulé de 20 pieds pour un oiselet au 8e trou, en fin de parcours, lui a procuré cette avance d’un coup sur Johnson, qui jouait avec le groupe tout juste derrière.

Il s’agissasit d’une deuxième semaine de suite où il signait une carte de 63.

«Je ne dirais pas que ç’a été facile, a décrit McIlroy. J’ai frappé plusieurs bons coups, mais je me suis laissé plusieurs très courts roulés pour des oiselets. J’ai joué 63 la semaine dernière à Riviera, mais celui-ci a probablement été un peu moins stressant.»

La seule bourde de McIlroy est survenue au sixième trou, une normale-5, vers la fin de sa ronde. En tentant de frapper sa balle à travers les arbres, celle-ci a donné contre une branche, une décision qui a mené à un boguey.

Justin Thomas, qui s’est incliné en trous supplémentaires contre Phil Mickelson l’an dernier, et Matt Kuchar se partagent le troisième échelon après avoir ramené des cartes de 66.

Mickelson n’a pu faire mieux qu’un score de 79.

Doug Ferguson, The Associated Press