Sports

Le Canadien devra encore déjouer les pronostics dans les 10 derniers matchs

Le Canadien devra encore déjouer les pronostics dans les 10 derniers matchs

BROSSARD, Qc — Les mots d’ordre du Canadien depuis le début de l’automne sont l’attitude et le désir de déjouer les pronostics. Les membres de la formation montréalaise espèrent y parvenir une dernière fois, dans le dernier droit de la campagne.

Le Tricolore a commencé la semaine au neuvième rang dans l’Association de l’Est, à trois points des Blue Jackets de Columbus et du deuxième laissez-passer supplémentaire disponible pour les séries éliminatoires.

La marge d’erreur est donc très mince pour le Canadien, à qui il ne reste que 10 rencontres pour remonter dans le portrait des séries. Il est toutefois hors de question de baisser les bras.

«Nous allons nous battre jusqu’à la toute fin pour faire partie des séries, a rappelé l’entraîneur-chef Claude Julien. Ça ne change pas, l’équipe veut gagner. Ce n’est pas comme si les gars n’étaient pas intéressés. Nous avons un bon groupe qui a travaillé fort toute la saison. C’est ce que je veux voir jusqu’à la fin.

«Aujourd’hui (lundi), j’ai parlé d’avoir un bon entraînement, d’avoir de l’enthousiasme et de bien se préparer pour demain, parce que c’est là que ça va compter. Avec la bonne attitude, la bonne approche, nous allons nous donner de meilleures chances de gagner.»

La frustration de la défaite de 2-0 subie aux mains des Blackhawks de Chicago, samedi, semblait bel et bien avoir fait place à l’entrain habituel lors du retour au travail lundi matin au Complexe sportif Bell. Le gardien Carey Price avait d’ailleurs noté après la partie que l’équipe ne pouvait se permettre de se laisser sombrer dans la négativité.

«Vous devez passer à autre chose; ça fait partie de la vie d’un professionnel», a dit l’attaquant Brendan Gallagher.

«Il y a 72 matchs derrière nous. Oui, il y a des matchs où nous n’avons pas aussi bien joué, mais dans la majorité des cas, nous avons été compétitifs, nous avons travaillé fort et nous l’avons fait en équipe, a ajouté Gallagher. Le message pour les 10 dernières parties est de continuer à faire la même chose. Nous devons jouer en équipe, nous amuser, être responsables et faire notre travail. Si nous y parvenons, je suis confiant que nous allons obtenir le résultat espéré.»

Le Canadien jouera quatre rencontres cette semaine. Il rendra visite aux Flyers de Philadelphie mardi, avant d’accueillir les Islanders de New York, jeudi, et les Sabres de Buffalo, samedi. Il terminera la semaine en Caroline, dimanche, pour un duel avec les Hurricanes.

Ces derniers occupent le septième rang dans l’Est, avec un coussin de quatre points sur le Tricolore et un match en main. Les Hurricanes passeront la semaine à domicile en attendant la visite du Canadien. Ils accueilleront d’ici là les Penguins de Pittsburgh, mardi, le Lightning de Tampa Bay, jeudi, et le Wild du Minnesota, samedi.

Pendant ce temps, les Blue Jackets seront dans l’Ouest canadien pour des matchs contre les Flames de Calgary, mardi, les Oilers d’Edmonton, jeudi, et les Canucks de Vancouver, dimanche.

«Récemment, je le regardais pas mal, a admis le centre Phillip Danault quand il a été questionné pour savoir s’il suivait de manière attentive l’évolution du classement. Maintenant, il faut y aller un match à la fois et nous devons nous concentrer sur nous-mêmes. Il faut recommencer à s’amuser.

«Nous avons un groupe qui a une bonne chimie hors glace et sur la glace. Nous nous sommes éloignés un peu de ça lors des derniers matchs. Nous étions un peu plus nerveux. Ça va être la différence lors des prochains matchs. Il faut revenir à la base, s’amuser et suivre notre système. Nous ne sommes pas à trois points des séries pour rien. Nous avons travaillé tellement fort pendant toute la saison, ça ne devrait pas changer.»

Aux joueurs de prouver qu’ils ont encore l’énergie, la volonté et les habiletés pour rabrouer ceux qui pensent que leurs chances de se qualifier pour les éliminatoires sont bien minces.

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse canadienne