Sports

Le Canada en difficulté après deux autres défaites au Mondial de curling féminin

Le Canada en difficulté après deux autres défaites au Mondial de curling féminin
Photo: Henning Bagger/Ritzau Scanpix via AP

SILKEBORG, Danemark — Le quatuor de la Canadienne Chelsea Carey aura du pain sur la planche afin de se qualifier pour la ronde éliminatoire du Championnat mondial de curling féminin après qu’il eut perdu ses deux matchs au programme mardi.

La journée de l’équipe de Calgary a commencé avec un revers de 6-5 en prolongation contre le quatuor écossais de Sophie Jackson.

Dans le deuxième match, les Canadiennes n’ont pas fait le poids contre Jamie Sinclair et ses consoeurs des États-Unis, qui l’ont emporté 13-6.

Contre l’Écosse, les Canadiennes semblaient en contrôle du match jusqu’à ce que leurs rivales égalent le score avec deux points au huitième bout. En neuvième manche, les Écossaises ont pris l’avance en volant un point avant que le Canada n’égale le score en 10e manche.

Toutefois, les Canadiennes ont raté une belle opportunité de gagner le duel lors de ce 10e bout lorsque la dernière pierre de Carey s’est avérée trop lourde. Avec le marteau en 11e manche, Jackson a sorti une pierre canadienne du cercle de quatre pieds pour marquer le point décisif.

Face aux Américaines, le Canada a connu un fort début de match avec une poussée de trois points dès le bout initial. Mais alors qu’elles tiraient de l’arrière 6-3 à mi-chemin de l’affrontement, Sinclair et ses coéquipières ont frappé fort avec cinq points en sixième manche.

Elles ont ajouté des vols d’un point et de quatre points lors des septième et huitième bouts, après lequel les Canadiennes ont concédé la victoire.

Carey et ses coéquipières présentent un dossier global de 3-4 et ont glissé au neuvième rang à égalité avec les États-Unis. Les pays qui terminent parmi les six premiers au classement à l’issue des préliminaires participeront à la ronde éliminatoire.

Il y a 20 ans qu’une équipe du Canada n’a pas réussi à se qualifier pour la ronde éliminatoire. En 1999, dans un tournoi qui réunissait dix pays et qui permettait à quatre d’entre eux de prendre part au volet éliminatoire, l’équipe de Colleen Jones avait terminé à égalité au cinquième rang avec un dossier de 4-5.

À l’issue des matchs disputés mardi, la Chine et la Russie se partagent le premier rang avec des dossiers de 6-1. La Corée du Sud et la Suède suivent avec des fiches de 5-1, devant l’Écosse, à 4-2. L’Allemagne, le Japon et la Suisse se trouvent à égalité en sixième position avec des dossiers de 3-3.

La Presse canadienne