Sports

Les attentes restent bien hautes envers les Astros, les champions de 2017

Les attentes restent bien hautes envers les Astros, les champions de 2017
Photo: AP Photo/Brynn AndersonGeorge Springer (4)

HOUSTON — Les Astros voulaient défendre leur titre l’an dernier, eux qui venaient de remporter la Série mondiale pour la première fois de leur histoire, en 2017.

Ils ont été écartés par Boston en série de championnat de l’Américaine. Mais à l’approche de la nouvelle saison, ils affichent la même confiance qui les a menés au sommet.

«Je ne pense pas que le sentiment soit différent, a dit le gérant AJ Hinch. Les attentes sont hautes et c’est très bien comme ça. Nous avons une bonne équipe.»

Les Astros ont mérité le titre dans l’Ouest l’an dernier, établissant un record d’équipe avec 103 victoires. Ils ont balayé les Indians, puis des blessures à Jose Altuve et Carlos Correa ont contribué au dénouement contre les Red Sox, qui ont prévalu en cinq matches.

«Je vais être celui qui garde les pieds sur terre et qui veille à ce que nous gagnions des séries, des séjours à la maison, des mois, explique Hinch. C’est méthodique et ennuyeux dit comme ça, mais c’est nécessaire au fil d’une longue saison. C’est pourquoi nous avons eu quatre saisons gagnantes d’affilée.»

Altuve et Correa sont rétablis et le troisième but Alex Bregman est prêt à franchir une autre étape, après une saison 2018 exceptionnelle. La rotation est en bonne forme aussi, avec Justin Verlander et Gerrit Cole comme figures de proue.

«J’aime cette équipe et l’attitude que nous avons, a dit Hinch. Nous avons du mordant et de la polyvalence, et les filiales se portent très bien. Il y a beaucoup de bonnes choses à souligner.»

Les Astros ont engagé Michael Brantley au coût de 32 M $ pour deux ans. Le joueur de 31 ans va patrouiller le champ gauche et ajouter un frappeur gaucher à un alignement qui en a peu. Auteur d’une moyenne en carrière de ,295, il a passé ses 10 premières saisons avec Cleveland.

Houston n’a pas retenu les services d’Evan Gattis, frappeur de choix l’an dernier. On compte sur plusieurs joueurs pour le remplacer. Le directeur général, Jeff Luhnow, a déclaré que Tyler White mais aussi Altuve, Correa, Bregman, Yuli Gurriel et George Springer pourraient tous jouer ce rôle, de temps à autre.

«C’est bien d’avoir cette souplesse et qu’il n’y ait pas un gars que vous devez toujours insérer parce qu’il est le frappeur de choix, a dit Luhnow. Nous voulons utiliser ce poste pour maximiser le repos accordé à des joueurs de position, mais aussi notre productivité. Nous voulons obtenir des circuits de notre frappeur de choix.»

Les Astros vont entamer la saison en rendant visite aux Rays de Tampa Bay, le 28 mars. Les lanceurs partants seront Verlander et le gagnant du Cy Young de l’Américaine l’an dernier, Blake Snell.

Kristie Rieken, The Associated Press