Sports

La LCF pourrait jouer un rôle clé dans la vente des Alouettes de Montréal

La LCF pourrait jouer un rôle clé dans la vente des Alouettes de Montréal
Photo: La Presse canadienneÉric Lapointe, ex-demi offensif des Alouettes.

TORONTO — La Ligue canadienne de football pourrait jouer un rôle clé dans l’éventuelle vente des Alouettes de Montréal.

Dimanche, au camp d’évaluation des meilleurs espoirs du circuit canadien, la rumeur circulait à l’effet que l’équipe puisse se retrouver sous la tutelle de la ligue pendant le processus qui permettrait à la concession montréalaise de trouver un nouveau propriétaire.

L’idée n’est pas nouvelle. L’ex-demi offensif des Alouettes Éric Lapointe, qui a déjà déclaré publiquement qu’il pourrait rapidement réunir un groupe d’investisseurs afin d’acheter la concession de la LCF, a suggéré la semaine dernière à La Presse canadienne qu’il «est probable» que le propriétaire Robert Wetenhall vende l’équipe à la ligue.

Des rumeurs ont circulé la semaine dernière à l’effet que les Alouettes étaient sur le point d’être vendues. Le président du club, Patrick Boivin, a cependant nié que la concession était à vendre.

Le commissaire de la LCF Randy Ambrosie a répété dimanche que la ligue communique toujours avec les Alouettes afin de trouver le meilleur scénario pour l’avenir de la concession.

«Ce que je peux dire, c’est ceci, a d’abord mentionné Ambrosie. Nos discussions avec la famille Wetenhall se déroulent depuis plusieurs mois et portent sur ceci: comment fait-on pour retourner les Alouettes là où tout le monde veut qu’elles soient?

«Nous voulons que l’équipe connaisse du succès sur le terrain, et à l’extérieur de celui-ci. Quelles sont les étapes pour y parvenir et comment doit-on procéder? C’est là-dessus que nous travaillons, et de ça que nous discutons.»

Dimanche, Lapointe a mentionné par texto qu’il n’a toujours pas été contacté afin de réunir un groupe d’investisseurs pour faire l’acquisition des Alouettes. L’homme âgé de 44 ans, qui est originaire de Montréal, a disputé six saisons avec les Oiseaux. Il a été intronisé au Temple de la renommée du football canadien en 2012.

Wetenhall est propriétaire des Alouettes depuis plus de 20 ans. Il a relancé la concession en 1997, après qu’elle ait été reprise de Michael Gelfand et qu’elle ait déclaré faillite. Wetenhall a aussi épongé les dettes de l’équipe, même s’il n’était pas légalement obligé de le faire.

À l’arrivée en poste de Wetenhall, les Alouettes étaient une puissance de la ligue. Entre 1999 et 2012, la concession montréalaise a dominé la section Est à neuf reprises et a pris part à huit matchs de la Coupe Grey, dont trois ont culminé avec la conquête du précieux trophée.

Le dernier titre des Alouettes remonte à 2010. Ils ont raté les éliminatoires au cours des quatre dernières saisons, et ont présenté une piètre fiche de 21-51 pendant cette séquence.

Dan Ralph, La Presse canadienne