Sports

Le Lightning et les Penguins voudront éviter d’étonnants balayages

Le Lightning et les Penguins voudront éviter d’étonnants balayages
Photo: THE CANADIAN PRESS/Sean KilpatrickYanni Gourde (37) du Lightning de Tampa Bay célèbre son but.

Le Lightning de Tampa Bay s’est assuré une place dans l’histoire de la LNH, égalant un record du circuit pour les victoires en saison régulière. Une quatrième défaite de suite contre les Blue Jackets de Columbus lui permettrait d’écrire une autre page d’histoire, mais pour les mauvaises raisons.

Aucune équipe ayant remporté le trophée des Présidents n’a été balayée lors du premier tour des séries. Le Lightning pourrait devenir la première équipe de la LNH à subir ce triste sort mardi.

«Nous sommes en bien mauvaise posture, a admis le capitaine du Lightning Steven Stamkos. Mais nous devons continuer à croire en nous, croire que nous pouvons gagner un match et retourner à Tampa.»

Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh feront aussi face à l’élimination contre les Islanders de New York, mardi.

Crosby n’a pas amassé un seul point lors des trois premiers matchs de la série et les Penguins ont toutes les difficultés du monde à battre le gardien Robin Lehner.

«Nous ne pouvons rien changer aux trois premiers matchs, a rappelé Crosby. Vous devez faire confiance en ce qui vous a permis de vous rendre ici.»

Seulement quatre équipes ont gagné une série dans l’histoire de la LNH après avoir accusé un retard de 0-3. Les Kings de Los Angeles sont les derniers à avoir accompli l’exploit, face aux Sharks de San Jose en 2014.

Le Lightning a été dominé 12-2 au chapitre des buts marqués depuis qu’il a pris les devants 3-0 contre les Blue Jackets dans le premier match de la série. L’attaquant Nikita Kucherov, qui a été le meilleur pointeur du circuit pendant la saison, sera de retour au jeu pour le quatrième match, après avoir purgé une suspension d’une rencontre pour un geste dangereux contre le défenseur Markus Nutivaara.

De leur côté, les Blue Jackets espèrent gagner la première série de leur histoire. Ils ne s’attendent pas à voir le Lightning leur concéder la quatrième victoire facilement.

«Nous sommes une équipe qui ne regarde jamais trop loin devant, a dit le capitaine des Blue Jackets, Nick Foligno. Nous sommes contents d’avoir l’occasion de gagner la série, mais nous savons que ce sera la victoire la plus difficile à obtenir.»

Pour leur part, les Islanders, qui ont gagné une seule série depuis 1993, ont réfuté la notion qu’ils sont aussi à une victoire de causer une surprise.

«Nous ne sommes pas un feu de paille, a dit Lehner, qui a stoppé 103 des 108 tirs dirigés vers lui depuis le début de la série. Vous pouvez comparer nos joueurs aux leurs. Quand je regarde notre formation, je vois de très bons joueurs, une très bonne équipe, un très bon personnel d’entraîneurs et une très bonne défensive. Je vois aussi des joueurs qui ont du coeur. Il n’y a donc rien d’étonnant.»

Dans l’Association de l’Ouest, les Blues de St. Louis espéreront devenir la première équipe dans leur série face aux Jets de Winnipeg à gagner un match devant ses partisans.

Les Blues mènent la série 2-1 avant le duel de mardi et ils espèrent rebondir après avoir vu le gardien Jordan Binnington accorder plus de quatre buts pour une première fois dans sa jeune carrière dans la LNH. Binnington a cédé six fois lors des 35 dernières minutes de jeu pendant le troisième match contre les Jets.

«Personne ne va paniquer, a dit l’attaquant des Blues Vladimir Tarasenko. Personne ne s’attendait à ce que ce soit facile. Nous sommes prêts pour la guerre lors du prochain match.»

La victoire a toutefois permis aux Jets de reprendre un peu confiance après avoir perdu les deux premières rencontres à Winnipeg.

«Nous continuons à nous améliorer de présence en présence, a dit l’attaquant Kyle Connor, auteur de deux buts lors du troisième match. Nous nous rapprochons de notre niveau habituel et c’est très dangereux pour nos adversaires.»

Pour leur part, les Golden Knights de Vegas voudront maintenir la pression sur les Sharks après avoir pris les devants 2-1 dans la série grâce à une victoire de 6-3 lors du troisième match.

L’attaquant Max Pacioretty a rappelé que les Golden Knights ne pouvaient pas baisser la garde même s’ils ont gagné les deuxième et troisième rencontres par un pointage total de 11-6.

«Nous ne pouvons pas bomber le torse, a dit Pacioretty. Nous savons qu’ils seront meilleurs lors du prochain match et nous devrons être prêts.»

Will Graves, The Associated Press