Sports

Joël Teasdale marque deux buts et les Huskies défont l’Océanic 5-1

ROUYN-NORANDA, Qc — Joël Teasdale a marqué deux buts et les Huskies de Rouyn-Noranda ont amorcé les demi-finales de la LHJMQ du bon pied en battant l’Océanic de Rimouski 5-1, vendredi soir.

Après avoir peiné contre les Cataractes de Shawinigan au premier tour, les Huskies ont balayé les Tigres de Victoriaville. La troupe de l’Abitibi a signé une septième victoire de suite lors du tournoi printanier et elle a pris les devants 1-0 dans cette série.

L’Océanic n’avait encaissé qu’un revers en neuf matchs éliminatoires et il pourra rebondir dès samedi, alors que le deuxième duel de la série sera de nouveau présenté à l’aréna Iamgold.

Félix Bibeau et Jakub Lauko ont tous les deux amassé un but et une assistance alors que Jacob Neveu a ajouté une réussite pour les Huskies, qui ont terminé la saison au premier rang du classement général de la LHJMQ. Justin Bergeron s’est fait complice de trois buts des siens.

Jimmy Huntington, grâce à une belle poussée individuelle à mi-chemin au dernier tiers, a été l’auteur du seul but de l’Océanic.

Samuel Harvey a connu un bon match devant le filet des Huskies, ne cédant qu’une fois en 31 lancers. Son vis-à-vis chez la troupe de Rimouski, Colten Ellis, a été chassé après avoir alloué trois buts en 19 tirs. En relève, Tristan Bérubé a bloqué 22 rondelles.

L’équipe locale n’a pas mis de temps avant de montrer ses intentions. Rafaël Harvey-Pinard a empêché une sortie de zone et quatre joueurs se sont battus pour la rondelle le long de la bande. Harvey-Pinard a finalement pu la pousser vers Teasdale, qui a esquivé le défenseur Christopher Inniss avant de déjouer Ellis du revers.

À peine deux minutes plus tard, lors d’un avantage numérique, Bibeau a eu tout le temps voulu pour s’approcher au haut du cercle droit et il a décoché un puissant lancer frappé qui n’a laissé aucune chance à Ellis. Le défenseur de l’Océanic Anthony D’Amours a voilé la vue de son gardien et Harvey-Pinard était également près du demi-cercle.

Dès la cinquième minute du deuxième engagement, Lauko a mis un terme à la soirée de travail d’Ellis lorsqu’il l’a surpris grâce à un tir d’un angle restreint. Bérubé a flanché avant la fin de la période, quand Neveu a sauté sur un retour de lancer de Lauko pour trouver le fond du filet.

Mooseheads 1 Voltigeurs 3

Félix Lauzon a touché la cible en fin de rencontre en plus de préparer les deux autres buts des siens et les Voltigeurs de Drummondville se sont forgé une avance de 1-0 dans leur série de troisième tour de la LHJMQ en défaisant les Mooseheads de Halifax 3-1.

Pierre-Olivier Joseph a d’abord brisé l’impasse en enfilant l’aiguille à 14:59 de la deuxième période et Lauzon a complété la marque en déculottant Alexis Gravel après avoir récupéré la rondelle en territoire neutre, alors qu’il restait que trois secondes au tableau indicateur.

Pavel Koltygin a également fait bouger les cordages du côté des Voltigeurs, qui ont bombardé le gardien adverse en dirigeant 18 tirs au filet lors de la deuxième période de jeu. Anthony Morrone a pour sa part bloqué 23 rondelles.

Keith Getson a répliqué en avantage numérique pour les Mooseheads, qui ont profité d’une des deux occasions offertes en supériorité numérique.

De l’autre côté de la patinoire, Gravel en a eu plein le bras, repoussant 38 des 41 tirs dirigés vers lui.

Les deux équipes croiseront de nouveau le fer samedi soir, à Drummondville, à l’occasion du deuxième match de la série.

Koltygin a profité d’un superbe jeu orchestré par ses pairs pour ouvrir la marque à mi-chemin au premier engagement. Dawson Mercer a d’abord dérobé le disque à Jocktan Chainey, qui tentait une sortie de territoire. Félix Lauzon a par la suite repris possession de la rondelle et a patienté avant de remettre à Koltigyn qui s’est amené devant le but et a déjoué Gravel grâce à un pivot devant le filet.

Les Mooseheads sont toutefois revenus à la charge moins de trois minutes avant que les deux équipes retraitent aux vestiaires pour le premier entracte. Alors que les visiteurs profitaient de l’avantage d’un homme, Chainey a attendu quelques instants avant de décocher un tir de la pointe, qui a été redirigé par Getson qui servait d’écran devant Morrone.

Joseph a brisé l’égalité au deuxième tiers, déjouant Gravel d’un puissant tir des poignets dans la partie supérieure du filet. Lauzon avait une fois de plus réussi à soutirer la rondelle à l’adversaire pour créer un revirement qui s’est avéré payant.

La Presse canadienne

Note aux lecteurs: Correction quatrième para Keith Getson