Sports

Bishop, Lehner et Vasilevskiy sont en nomination au trophée Vézina

Ben Bishop, Robin Lehner et Andrei Vasilevskiy ont été nommés finalistes pour l’obtention du trophée Vézina, qui est remis annuellement au meilleur gardien de la LNH.

La LNH a dévoilé les finalistes samedi et le gagnant sera annoncé lors de la remise des trophées, qui aura lieu à Las Vegas le 19 juin.

Vasilevskiy en est à sa deuxième nomination au trophée Vézina, après avoir terminé au troisième rang la saison dernière. Il a aidé le Lightning de Tampa Bay à égaler un record de la LNH au chapitre des victoires (62). L’équipe a également mis la main sur le trophée des Présidents grâce à une récolte de 128 points.

Vasilevskiy a conclu la saison avec 39 victoires, un sommet dans la LNH, en plus de signer six blanchissages. Le Russe a montré une moyenne de buts alloués de 2,40 et un pourcentage d’arrêts de ,925 en 53 matchs. Il pourrait devenir le premier gardien de l’histoire du Lightning à remporter cet honneur.

Bishop, des Stars de Dallas, a connu une excellente saison, revendiquant une fiche de 27-15-2 en 46 parties. Il a mené tous les gardiens qualifiés du circuit au chapitre du pourcentage d’arrêts (,934) en plus de terminer deuxième pour la moyenne de buts alloués (1,98) et troisième pour les blanchissages (sept).

Bishop avait été nommé deux fois lorsqu’il jouait pour le Lightning, mais n’avait pu faire mieux qu’une deuxième place aux votes. Pendant la saison 2018-19, il a notamment établi un record des Stars lorsqu’il a blanchi ses adversaires pendant 233 minutes et quatre secondes.

Lehner, des Islanders de New York, a conclu la campagne avec 25 victoires et six blanchissages, deux sommets en carrière, en 46 matchs. Il a aussi établi un record personnel en gagnant huit départs de suite, entre le 18 décembre et le 10 janvier.

Au terme de la saison, Lehner occupait le deuxième échelon de la LNH pour le pourcentage d’arrêts (,930) et le troisième rang pour la moyenne de buts alloués (2,13). Lehner et son adjoint Thomas Greiss ont d’ailleurs mis la main sur le trophée William M. Jennings, remis aux gardiens de l’équipe qui a alloué le moins de buts en saison (196).

La Presse canadienne