Sports

Kane fracasse un record des États-Unis dans un gain contre la Grande-Bretagne

Kane fracasse un record des États-Unis dans un gain contre la Grande-Bretagne
Photo: LA PRESSE CANADIENNE/Nathan DenettePatrick Kane, qu'on voit ici durant la Coupe du monde 2016 à Toronto, compte 36 points en carrière au Mondial, fracassant la marque de 33 points appartenant à Mark Johnson.

CASSOVIE, Slovaquie — Markus Eisenchmid et Leon Draisaitl ont touché la cible dans un intervalle de 85 secondes en toute fin de troisième période pour procurer à l’Allemagne un triomphe de 3-2 contre la Slovaquie dans un match du groupe A du Championnat du monde de hockey, mercredi.

Pour la formation allemande, il s’agit d’une quatrième victoire en autant de sorties, toutes acquises en temps réglementaire. Ce rendement lui confère le premier rang du groupe A avec 12 points — les gains en temps réglementaire valent trois points —, quatre de plus que les États-Unis, qui comptent deux victoires en temps réglementaire et une en prolongation.

La Finlande vient en troisième place avec sept points, un de plus que le Canada. Les deux pays, inactifs mercredi, ont joué trois matchs et reprendront le collier jeudi contre le Danemark et la France, respectivement.

Eisenchmid, un ancien de l’organisation du Canadien de Montréal, a d’abord créé l’égalité 2-2 à 18:08 du troisième vingt. Draisaitl, le joueur vedette des Oilers d’Edmonton, a semé le désarroi chez les partisans de la Slovaquie en faisant vibrer les cordages à 19:33.

Après une première période sans but de part et d’autre, Marc Michaelis, avec l’aide d’Eisenchmid, avait donné l’avance à l’Allemagne 1-0 à 3:54 de la période médiane. Les Slovaques ont riposté avec deux buts dans un intervalle identique de 85 secondes en milieu de période, grâce à Andrej Sekera et Libor Hudacek. L’attaquant du Canadien Tomas Tatar a récolté des aides sur chacun des deux buts.

Plus tôt en journée, la formation américaine avait inscrit une troisième victoire d’affilée, après son revers face aux Slovaques, défaisant la Grande-Bretagne 6-3.

Dans la victoire, Patrick Kane a récolté un but et deux aides et il est devenu le meilleur pointeur de l’histoire de l’équipe américaine au Championnat mondial de hockey.

L’étoile des Blackhawks de Chicago et double Olympien a gonflé son total à 36 points en carrière au Mondial, fracassant la marque de 33 points appartenant à Mark Johnson.

«C’est spécial quand vous pensez à tous les grands joueurs américains, tous les jeunes qui grandissent aux États-Unis, qui rêvent de jouer au hockey, qui rêvent de jouer pour leur pays, a déclaré Kane. J’aime beaucoup ce tournoi. C’est mon troisième ici. Plus que tout, ce serait agréable de le gagner. Les réalisations personnelles et les compliments sont agréables, aussi.»

Les États-Unis ont gagné un troisième match de suite depuis leur revers face aux Slovaques en ouverture du tournoi.

Du côté du groupe B, à Bratislava, Andres Ambuhl a réussi un doublé dans une victoire de 4-1 de la Suisse contre la Norvège tandis que la Russie a rossé l’Italie 10-0.

Yevgeni Kuznetsov (2-2) et Nikita Kucherov (1-3) ont dirigé l’attaque de la Russie, qui a gagné ses quatre matchs jusqu’à maintenant par un score cumulatif de 23-2. Quant à l’Italie, elle a été blanchie lors de ses quatre sorties et a déjà accordé 30 buts.

La Presse canadienne