Sports

Guerrero propulse les Jays vers un écrasant gain de 10-2 face aux White Sox

Guerrero propulse les Jays vers un écrasant gain de 10-2 face aux White Sox
Toronto Blue Jays third baseman Vladimir Guerrero Jr., left, and catcher Danny Jansen celebrate after the team's baseball game against the Chicago White Sox on Friday, May 17, 2019, in Chicago. The Blue Jays won 10-2. (AP Photo/Matt Marton)

CHICAGO — Vladimir Guerrero fils a frappé un circuit et les Blue Jays de Toronto ont malmené les White Sox de Chicago 10-2, vendredi soir.

Justin Smoak et Danny Jansen ont aussi cogné une longue balle chacun pour les Blus Jays, qui ont égalé leur meilleure production offensive cette saison. Les neuf joueurs partants ont réussi au moins un coup sûr et huit d’entre eux ont marqué au moins un point.

Ce festival offensif s’est produit après que les Blue Jays eurent entamé la rencontre avec la pire moyenne au bâton (,216) des Ligues majeures, et la 29e pour le taux de présence sur les sentiers (,283), le taux de puissance (,356) et le taux de présence plus puissance (,639). Ils n’ont signé qu’une troisième victoire à leurs 12 derniers matchs.

Guerrero, qui est âgé de 20 ans, a frappé un coup sûr en quatre présences. Il a soutiré un but sur balles, a produit deux points et en a marqué deux autres. Il a aussi obtenu un coup de pouce sur sa longue balle, puisque sa claque au champ centre en quatrième manche a ricoché contre le gant du voltigeur Leury Garcia avant de se retrouver de l’autre côté de la clôture. Il s’agissait de son troisième circuit cette saison.

Aaron Sanchez a accordé deux points en trois manches avant de quitter le monticule en quatrième en raison d’une cloque d’eau sur l’index de la main droite.

Sam Gaviglio (3-0) s’est amené en relève et n’a rien donné en trois manches, en route vers la victoire. Javy Guerra a lui aussi été intraitable pendant trois manches, et il a signé son premier sauvetage.

Les ennuis d’Ivan Nova (2-4) à domicile se sont poursuivis, après qu’il eut alloué neuf points, huit coups sûrs et quatre buts sur bales en seulement trois manches de travail.

The Associated Press