Sports

Maddon dépose un protêt à la suite d’un revers des Cubs face aux Nationals

Maddon dépose un protêt à la suite d’un revers des Cubs face aux Nationals
Washington Nationals catcher Yan Gomes (10) and Washington Nationals relief pitcher Sean Doolittle, right, celebrate after the Nationals defeated the Chicago Cubs 5-2 in a baseball game Saturday, May 18, 2019, in Washington. (AP Photo/Andrew Harnik)

WASHINGTON — Le gérant des Cubs de Chicago, Joe Maddon, a déposé un protêt à la suite de la défaite de 5-2 de son équipe face aux Nationals de Washington, samedi, après s’être plaint à deux reprises de la motion illégale du stoppeur Sean Doolittle.

Après que Stephen Strasburg eut limité les Cubs durant huit manches, Doolittle s’est amené au monticule en neuvième pour tenter de récolter un huitième sauvetage en neuf occasions, mais Maddon a soutenu que la motion du releveur était illégale. Le gérant des Cubs a relevé que le lanceur déposait son orteil droit au sol avant de toucher la plaque.

À la fin du camp d’entraînement printanier, le releveur des Cubs Carl Edward fils avait reçu un avertissement pour une motion semblable, qu’on avait alors jugée illégale. Cette décision avait alors contrarié Mddon et les Cubs. Le releveur des Mariners de Seattle, Cory Gearrin, a reçu un avertissement des arbitres durant un match lundi soir à propos de la même motion, même si le lanceur a juré qu’il usait la même technique depuis des années.

Une journée après que les Cubs eurent inscrit 11 points face à cinq releveurs des Nationals lors des trois dernières manches pour finalement l’emporter 14-6, Strasburg a permis aux releveurs de se reposer. Il a alloué deux points — dont un mérité — et a réalisé sept retraits sur des prises.

Juan Soto a frappé deux coups sûrs et a produit trois points pour les Nationals.

David Bote a claqué un circuit en sixième pour permettre aux Cubs, qui ont perdu trois de leurs quatre dernières rencontres, de porter la marque à 5-2.

Jon Lester, qui n’avait pas accordé un seul point mérité à ses trois dernières sorties, a concédé cinq points et 10 coups sûrs en quatre manches et un tiers.

Il n’avait alloué que cinq points mérités à ses sept premiers départs cette saison.

Kris Bryant a finalement rejoint les sentiers après une disette de 26 matchs et Javier Baez a mis un terme à sa disette en frappant un coup sûr pour la première fois en 15 matchs.

La longue balle de Brian Dozier a permis aux Nationals de prendre les devants 1-0.

The Associated Press