Sports

Les Raptors gagnent le 3e match 118-112 en 2e prolongation face aux Bucks

Les Raptors gagnent le 3e match 118-112 en 2e prolongation face aux Bucks
Toronto Raptors forward Kawhi Leonard (2) scores past Milwaukee Bucks guard Malcolm Brogdon (13) during the second overtime period of Game 3 NBA Eastern Conference finals basketball action in Toronto on Sunday, May 19, 2019. THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

TORONTO — Kawhi Leonard a marqué 36 points pour aider les Raptors de Toronto à vaincre les Bucks de Milwaukee 118-112 en double prolongation, dimanche, lors du troisième match de la finale de l’Association de l’Est.

Les Raptors accusent un retard de 2-1 dans la série. Le match no 4 sera présenté mardi, à Toronto.

«Nous avons joué avec une mentalité plus agressive, a indiqué l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Nous avons été tenaces et nous n’avions aucun autre choix. Les joueurs ont dû accumuler les minutes de jeu, mais ils ont continué à se battre et ils ont tout fait pour nous garder dans le match.»

Pascal Siakam a accumulé 25 points et 11 rebonds, Marc Gasol s’est racheté après une contre-performance lors du match no 2 en récoltant 16 points et 12 rebonds, tandis que Norman Powell a inscrit 19 points.

Kyle Lowry, qui jouait avec un bandage au pouce gauche, a récolté 11 points, cinq aides et quatre rebonds avant d’être exclu de la partie à mi-chemin du quatrième quart en raison d’une accumulation de fautes personnelles.

«Les joueurs se sont battus pendant toute la partie. C’est ce que nous avons fait toute la saison et nous avons toujours eu cette mentalité, a fait valoir Siakam. Nous sommes restés unis jusqu’au bout alors que nous aurions pu nous écrouler.»

Du côté des Bucks, Giannis Antetokounmpo a inscrit 12 points et 23 rebonds avant d’être exclu à son tour en deuxième période supplémentaire. George Hill a été le plus productif avec 24 points.

Les Raptors ont mené pendant la majorité de la soirée, se donnant une avance de 11 points au premier quart, mais ils n’ont inscrit que 19 points au troisième quart. Quand Hill a réussi un tir flottant avec 12,7 secondes à jouer dans cette période, les Bucks se sont approchés à 77-75.

Le style de jeu serré a marqué le quatrième quart et les deux équipes se sont battues pour chaque point. Lowry a dû quitter le parquet lorsqu’il a commis une sixième faute personnelle et quelques instants plus tard, les Bucks ont réussi cinq points de suite pour créer l’égalité.

Leonard a redonné les devants aux Raptors et l’équipe torontoise menait par quatre points quand Malcolm Brogdon a coupé l’écart de moitié avec 38 secondes à disputer. Siakam a ouvert la porte aux visiteurs en ratant deux lancers francs avec 7,4 secondes à écouler.

«Ce sont des tirs que tu pratiques et auxquels tu penses chaque jour, a mentionné Siakam. À ce moment, j’étais en colère contre moi-même. Mes coéquipiers ont fait du bon travail pour me calmer.»

Ce qui devait arriver arriva. Khris Middleton a poussé le match en prolongation dans les dernières secondes, s’emparant de son rebond après avoir vu sa première tentative être bloquée.

Comme ils l’ont fait pendant pratiquement toute la partie, les Raptors se sont placés en avance en prolongation, grâce à des paniers de Siakam et Leonard, mais les Bucks ont répliqué pour niveler le pointage. Leonard a eu une occasion de procurer la victoire à son équipe, mais il a raté son tir alors que les dernières secondes s’écoulaient.

En deuxième prolongation, Antetokounmpo a commis une sixième faute personnelle et il a dû quitter le terrain. Les Raptors en ont profité même si les Bucks avaient d’abord pris les devants. Leonard a volé le ballon à un rival et il a réussi un dunk et Siakam a réalisé un bloc, menant au panier de Leonard. Les Bucks n’ont ensuite pas été en mesure de se relever.

«Évidemment, ils ont changé leur jumelage, a observé Antetokounmpo. J’ai essayé de ne pas trop y penser, mais chaque fois que je tentais un jeu, ils amenaient un deuxième joueur pour me contrer.»

Lori Ewing, La Presse canadienne