Sports

Les Sharks font face à plusieurs blessures à la veille du 6e match

Les Sharks font face à plusieurs blessures à la veille du 6e match
Photo: Josie Lepe/APJordan Binnington des Blues de St. Louis et Joe Pavelski des Sharks de San Jose.

SAN JOSE, Calif. — Alors qu’ils feront de nouveau face à l’élimination mardi soir, les Sharks de San Jose pourraient affronter les Blues de St. Louis à court de munitions.

Les Sharks ont quitté la Californie lundi en vue du sixième match de la série finale de l’Association d’Ouest au moment où surgissent des points d’interrogation sur les statuts du capitaine Joe Pavelski, de l’attaquant Tomas Hertl et du défenseur Erik Karlsson.

L’entraîneur-chef Peter DeBoer n’a présenté aucune mise à jour à leur sujet et n’a pas dit si Pavelski, Hertl et Karlsson étaient du voyage en direction de St. Louis. Les Sharks ont perdu les trois joueurs à la suite de blessures lors d’un revers de 5-0 devant leurs partisans dimanche après-midi.

Les Blues ont ainsi pris une avance de 3-2 dans la série et auront la chance de se qualifier pour la grande finale pour la quatrième fois de leur histoire, mais pour la première fois depuis 1970 alors qu’ils avaient affronté les Bruins de Boston.

Jusqu’à maintenant cette année, les Sharks ont survécu à quatre matchs éliminatoires. Au premier tour, ils ont comblé un déficit de 1-3 pour vaincre les Golden Knights de Vegas. En deuxième ronde, ils ont remporté le septième match contre l’Avalanche du Colorado.

«Nous avons déjà composé avec cette situation et d’autres joueurs ont été insérés dans la formation et ont fait le travail, a affirmé DeBoer. Les gens ont le droit de ne pas nous donner une chance, mais je sais que dans le vestiaire, nous savons que nous avons les joueurs qui peuvent élever leur jeu d’un cran.»

Réussir cet exploit contre une équipe physique comme les Blues pourrait être un défi encore plus difficile à relever, surtout que les blessés des Sharks sont des joueurs clés.

Karlsson est aux prises avec des blessures à l’aine depuis le mois de janvier. Il a raté 27 des 33 dernières parties de la saison, mais il est revenu à temps pour le début des séries. Il n’a toutefois pas paru à son mieux.

Karlsson semblait avoir retrouvé son rythme lors du troisième duel de la série, inscrivant deux buts, dont celui de la victoire en prolongation, mais il n’a effectué qu’une seule présence dans les 10 dernières minutes du quatrième match. Dimanche, il n’a pas été capable d’accélérer pour rattraper Vladimir Tarasenko et il a causé un lancer de pénalité. Le défenseur n’est pas revenu au jeu en troisième période.

Hertl a encaissé un plaqué d’Ivan Barbashev en première période et les Sharks estimaient que Barbashev aurait dû être pénalisé pour une mise en échec à la tête. Hertl est resté dans le match, mais il n’est pas revenu au troisième vingt.

«Tu ne veux pas voir un coéquipier être plaqué de la sorte, a exprimé le défenseur des Sharks Justin Braun. Tu ne peux pas te soucier des arbitres et tu dois sauter sur la glace et continuer à jouer.»

Pavelski, qui a mené l’équipe avec 38 buts cette saison, a subi une autre blessure, mais cette fois après être entré en contact avec Alex Pietrangelo. Pavelski n’est pas revenu au jeu et il y a une source d’inquiétude, car il a raté six parties au cours des présentes séries en raison d’une commotion cérébrale.

S’ils l’emportent mardi, les Blues rejoindront les Bruins, qui sont en congé depuis qu’ils ont éliminé les Hurricanes de la Caroline en quatre parties, jeudi dernier.

La Presse canadienne