Sports

Le Français Arnaud Demare s’impose au sprint lors de la 10e étape du Giro

Le Français Arnaud Demare s’impose au sprint lors de la 10e étape du Giro
Photo: Alessandro Di Meo/ANSA via APArnaud Démare

MODÈNE, Italie — Le Français Arnaud Demare s’est imposé au sprint lors de la 10e étape du Tour d’Italie ponctuée à la fin d’une chute dans le peloton. L’Italien Valerio Conti est demeuré en tête du classement général.

Demare, de l’équipe Groupama-FDJ, a devancé Elia Viviani et Rudiger Selig lors d’un sprint du peloton à la fin d’une étape disputée entièrement sur le plat d’une distance de 145 kilomètres entre Ravenne et Modène.

«Nous sommes venus au Giro pour ça. Je voulais vraiment une victoire d’étape et je l’ai, a commenté Demare. J’ai évité la chute parce que nous étions très bien placés en tant qu’équipe. Je suis super heureux.»

Une chute dans le dernier kilomètre a mis fin aux espoirs de Pascal Ackermann de s’assurer une troisième victoire d’étape au Giro de cette année. L’Allemand a terminé l’étape avec des plaies sur le côté droit.

Ackermann a semblé touché la roue du coureur devant lui, provoquant sa chute et entraînant plusieurs autres coureurs avec lui.

Matteo Moschetti a été le plus sérieusement blessé, perdant momentanément connaissance. Ses coéquipiers de Trek-Segafredo et d’autres coureurs ont immédiatement demandé l’intervention des secours et Moschetti a tenté de se relever mais il s’est rapidement rassis.

Le cycliste de 22 ans a été conduit à l’hôpital.

Le Québécois Guillaume Boivin, de l’équipe Israel Cycling Academy, a terminé avec le peloton (81e) et il pointe au 137e rang du classement général à plus d’une heure du meneur.

Comme la chute en cascade est survenue à moins de trois kilomètres de l’arrivée, aucun écart de temps n’a été décerné. Conti conserve ainsi son avance de 1:50 minute devant Primoz Roglic et 2:21 devant le Français Nans Peters.

«Ce n’était pas une journée difficile mais, comme tout le monde l’a vu, le danger est toujours à l’affût, a reconnu Conti. Heureusement, j’ai été capable d’éviter les chutes. Une autre journée avec le maillot rose est une source de fierté.»

Le Giro se termine à Vérone le 2 juin.

The Associated Press