Sports

Les bâtons des Red Sox tonnent dans un gain de 8-2 aux dépens des Blue Jays

Les bâtons des Red Sox tonnent dans un gain de 8-2 aux dépens des Blue Jays
Photo: Nathan Denette/La Presse canadienneXander Bogaerts et Steve Pearce des Red Sox de Boston.

TORONTO — L’attaque des Red Sox de Boston a martelé les lanceurs des Blue Jays de Toronto de 15 coups sûrs dans un gain de 8-2.

Tous les partants des Red Sox ont obtenu au moins un coup sûr dans ce duel. Tout un appui au travail de Ryan Weber (1-0), qui a lancé six bonnes manches pour les vainqueurs.

L’ex-voltigeur des Jays Steve Pearce a frappé un circuit de trois points en pour mettre la rencontre hors de portée en neuvième. Il a récolté trois coups sûrs dans le match.

Eduardo Nunez, Jackie Bradley fils, Rafael Devers et Xander Bogaerts ont frappé deux coups sûrs chacun pour les Red Sox, qui ont gagné trois des quatre duels face aux Jays. 

Les Red Sox (27-23) ont d’ailleurs gagné 16 de leurs 22 dernières sorties.

Justin Smoak a frappé un circuit et Brandon Drury deux coups sûrs pour les Blue Jays (20-30), qui ont perdu huit de leurs 10 derniers matchs.

Le partant Clayton Richard a effectué ses débuts avec les Jays après que son nom eut été retiré de la liste des blessés plus tôt jeudi. Semblant rouillé par moment, Richard a tout de même limité l’attaque des Red Sox à un point mérité sur deux coups sûrs en quatre manches.

«Juste en raison de sa présence, j’étais heureux de ce match, a déclaré le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Il a été très bon. Ses quatre manches étaient bonnes. Il a lancé des prises, sa balle bougeait bien. C’est bon signe pour nous.»

«Physiquement, je me sentais très bien, a dit Richard. Du côté mécanique, il y avait clairement de petits problèmes. Je n’avais pas la maîtrise de mes lancers comme je l’aurais souhaité. D’avoir gardé l’équipe dans le match sur quatre manches, je suis plutôt content de ça.»

Rowdy Tellez a prolongé sa série de matchs avec au moins un coup sûr à huit, un sommet en carrière. Il a frappé un double pour amorcer la deuxième manche avant de venir marquer sur un double de Freddy Galvis.

Les Red Sox ont pris les devants pour de bon en sixième, face à Sam Gaviglio (3-1), quand Devers a poussé Bogaerts au marbre à l’aide d’un double. Il est lui-même venu marquer sur le long simple contre la clôture de Pearce un peu plus tard.

Des milliers d’étudiants ont assisté à cette rencontre, lancée sur le coup de 12h37. La foule de 36 526 représente près du double de la moyenne cette saison au Rogers Centre.

Gregory Strong, La Presse canadienne